’19 M$ pour un nouveau système radio à Québec

'19 M$ pour un nouveau système radio à Québec

La Ville de Québec a prévu des investissements majeurs de 19 millions de dollars, au cours des trois prochaines années, pour se doter d’un tout nouveau système de radiocommunications pour ses services d’urgence.

Les élus du comité exécutif ont donné le feu vert récemment au Service des approvisionnements de la Ville pour lancer le processus d’appel d’offres.

La désuétude de la technologie actuelle force la main de la Ville qui n’a pas d’autre choix que d’investir massivement pour moderniser ses équipements, a-t-on expliqué au Journal.

Obsolète

«Le manufacturier a annoncé l’obsolescence des composantes de son infrastructure. Au fond, il a annoncé la fin de la vie utile et du support de ce système-là. C’est une vieille technologie des années 1980, donc il n’y aura plus rien d’accessible pour les pièces de rechange. Alors il faut migrer vers un système moderne», a indiqué le porte-parole de la Ville, David O’Brien.

Le projet inclut l’acquisition, la gestion et l’entretien du futur système numérique baptisé SÉRAQ (Service évolué de radiocommunication pour l’agglomération de Québec).

Tous les utilisateurs des ondes radio à la Ville de Québec migreront vers ce système: service de police, service incendie, le bureau de la sécurité civile, les travaux publics, les loisirs et les arrondissements.

Inscrit au PTI 2017-2019

Dans son plus récent programme triennal d’immobilisations (PTI), la Ville a prévu des dépenses de 3 millions $ en 2017, 11 millions $ en 2018 et 5 millions $ en 2019, pour un total de 19 millions $.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire