2 ans de prison pour viol et séquestration de deux adolescentes

2 ans de prison pour viol et séquestration de deux adolescentes

OTTAWA – Une femme d’Ottawa a été condamnée jeudi à deux ans de prison pour avoir utilisé deux adolescentes comme esclaves sexuels en 2014, a rapporté le Ottawa Citizen.

Caroline Budd, 22 ans, et son ex-petit ami, Anthony Comunale, 33 ans, avaient séquestré deux jeunes filles de 16 ans dans un sous-sol durant un week-end il y a deux ans. Les victimes ont été violées à répétition et l’une d’entre elles a affirmé avoir été ligotée et bâillonnée.

À la suite de leur procès, le couple a été reconnu coupable l’an dernier de séquestration et d’agressions sexuelles.

Jeudi, lors de l’audience pour connaître la peine de Budd, l’avocat de la défense a demandé au juge d’être clément envers la jeune femme à cause de ses troubles émotionnels et de ses problèmes mentaux. Il a mentionné qu’un psychiatre a conclu que la femme était «vulnérable» et «plus à risque d’être utilisée par les autres détenus à cause de sa tendance à dépendre des autres», a cité le Ottawa Citizen. L’avocat de Budd a également soutenu qu’elle avait été manipulée par son ancien copain.

Durant le procès, la défense a tenté de présenter les deux adolescentes comme de «jolies petites menteuses». Toutefois, le juge a cru les versions des victimes, les estimant «crédibles et fiables».

Un autre rapport préparé par un médecin et présenté en cour démontrait que Budd était inconsciente des impacts négatifs qu’ont eus ses crimes sur ses victimes.

Selon les informations du Ottawa Citizen, l’enfance de Budd a été chaotique. Elle avait des problèmes d’apprentissage à l’école, se faisait intimider et a fait de nombreuses tentatives de suicide.

La peine d’Anthony Comunale doit être prononcée un peu plus tard cette année.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

2 ans de prison pour viol et séquestration de deux adolescentes

2 ans de prison pour viol et séquestration de deux adolescentes

OTTAWA – Une femme d’Ottawa a été condamnée jeudi à deux ans de prison pour avoir utilisé deux adolescentes comme esclaves sexuels en 2014, a rapporté le Ottawa Citizen.

Caroline Budd, 22 ans, et son ex-petit ami, Anthony Comunale, 33 ans, avaient séquestré deux jeunes filles de 16 ans dans un sous-sol durant un week-end il y a deux ans. Les victimes ont été violées à répétition et l’une d’entre elles a affirmé avoir été ligotée et bâillonnée.

À la suite de leur procès, le couple a été reconnu coupable l’an dernier de séquestration et d’agressions sexuelles.

Jeudi, lors de l’audience pour connaître la peine de Budd, l’avocat de la défense a demandé au juge d’être clément envers la jeune femme à cause de ses troubles émotionnels et de ses problèmes mentaux. Il a mentionné qu’un psychiatre a conclu que la femme était «vulnérable» et «plus à risque d’être utilisée par les autres détenus à cause de sa tendance à dépendre des autres», a cité le Ottawa Citizen. L’avocat de Budd a également soutenu qu’elle avait été manipulée par son ancien copain.

Durant le procès, la défense a tenté de présenter les deux adolescentes comme de «jolies petites menteuses». Toutefois, le juge a cru les versions des victimes, les estimant «crédibles et fiables».

Un autre rapport préparé par un médecin et présenté en cour démontrait que Budd était inconsciente des impacts négatifs qu’ont eus ses crimes sur ses victimes.

Selon les informations du Ottawa Citizen, l’enfance de Budd a été chaotique. Elle avait des problèmes d’apprentissage à l’école, se faisait intimider et a fait de nombreuses tentatives de suicide.

La peine d’Anthony Comunale doit être prononcée un peu plus tard cette année.

Aussi sur Canoe.ca

Laisser un commentaire