3 fois moins de pot pour les vétérans dit Ottawa

3 fois moins de pot pour les vétérans dit Ottawa

Les anciens combattants devront fumer trois fois moins de cannabis pour soulager leurs peines, après la décision du gouvernement de Justin Trudeau de limiter à trois grammes le plafond quotidien remboursé.

Ottawa a autorisé en 2001 la consommation de cannabis sur ordonnance, mais le ministère des Anciens combattants ne s’était jamais doté d’un cadre règlementaire sur la prise en charge, alors que de nombreux militaires démobilisés en consomment et sont remboursés en conséquent.

Jusqu’à présent, le gouvernement fédéral couvrait jusqu’à 10 grammes de cannabis par jour mais la réforme présentée mardi prévoit le remboursement de seulement 3 grammes quotidiens.

«Nous avons consulté des vétérans, leurs défenseurs, les intervenants et des spécialistes médicaux et nous avons examiné les études existantes sur l’usage de la marijuana à des fins médicales afin d’élaborer une politique équilibrée», a souligné dans un communiqué Kent Hehr, ministre des Anciens combattants.

Le gouvernement fédéral a également fixé à 8,5 $ le gramme le plafond remboursable par la sécurité sociale.

Les autorités sanitaires ont parallèlement mis en garde contre la consommation de plus de cinq grammes par jour de cannabis. Une telle dose est dangereuse pour la santé et peut notamment entraîner des maladies pulmonaires et cardiaques, en plus d’engendrer une dépendance aux psychotropes.

Selon le ministère canadien de la Santé, la consommation quotidienne moyenne de cannabis médical par patient est de 2,6 grammes.

Ottawa compte légaliser le cannabis au printemps prochain et ainsi faire du Canada le premier pays du G7 à permettre la consommation récréative de la substance.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire