Accident impliquant un autobus scolaire, une femme succombe à ses blessures

Accident impliquant un autobus scolaire, une femme succombe à ses blessures

Le violent accident entre une voiture et un autobus scolaire à Mont-Saint-Hilaire, en Montérégie, vendredi en fin d’après-midi a fait un mort, en plus de nombreux blessés à divers degrés.

La personne décédée est âgée de 18 ans. Il s’agit d’une occupante de la voiture entrée en collision avec le véhicule scolaire, a rapporté TVA Nouvelles en fin de soirée. L’autre personne présente dans la voiture, un homme de 19 ans, était toujours dans un état critique vendredi soir.

L’accident a aussi fait plusieurs blessés légers parmi la quarantaine d’élèves du Collège Saint-Hilaire qui étaient dans l’autobus. Six ont subi des blessures plus sérieuses.

L’accident est survenu vers 16 h 45 à l’intersection du chemin Authier et du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, qui porte également le nom de route 116.

L’autobus, qui quittait le collège et s’engageait sur Sir-Wilfrid-Laurier, a été heurté de plein fouet par une voiture qui roulait en direction ouest sur Sir-Wilfrid-Laurier. L’autobus, qui transportait une quarantaine d’élèves, s’est renversé sur le côté sous la force de l’impact. L’accident est survenu alors que plusieurs autobus se suivaient à la fin de la journée d’école. Le Collège Saint-Hilaire est une institution privée offrant des cours de niveau secondaire.

Au total, 27 personnes, blessés légers comme blessés plus graves, ont été transportées à l’hôpital de Saint-Hyacinthe.

«Les blessés très, très graves étaient à bord du véhicule et non de l’autobus, c’est important de le dire à ce moment-ci», a précisé Yanic Parent, de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.

«Il s’agit d’un accident important», a ajouté Sylvain Bernier, directeur des opérations chez Ambulances Demers, qui a également été dépêché sur les lieux.

La scène est vite devenue chaotique après l’impact, la quarantaine d’élèves présents dans l’autobus tentant de s’en extirper alors que les premiers intervenants devaient procéder à leur identification et les trier en fonction de leurs blessures.

Peu après l’accident, au Collège Saint-Hilaire, Sylvie Paré, la secrétaire-réceptionniste a confirmé à l’Agence QMI qu’il s’agissait bien d’un autobus transportant des élèves de l’institution, ajoutant qu’elle ne pouvait donner plus de détails parce qu’elle devait libérer la ligne téléphonique pour répondre aux parents inquiets.

Plus tard, en soirée, la direction du collège a publié un communiqué pour rassurer les parents. «Soyez assurés, chers parents, que tout est mis en uvre pour permettre à tous et à toutes de vivre ces moments traumatisants dans les meilleures conditions possible». Le collège a ajouté que les élèves transportés à l’hôpital ont été accompagnés par le directeur des services aux élèves.

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent a indiqué qu’elle sera aidée dans son enquête par des collègues de la Sûreté du Québec, notamment des reconstitutionnistes qui tenteront de déterminer les circonstances de l’accident.

La route 116 a été fermée dans les deux directions après l’accident et devait le rester une partie de la nuit de samedi pour permettre aux enquêteurs d’effectuer leur travail. Ces derniers devront déterminer entre autres si la vitesse a eu un rôle à jouer dans cet événement.

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire