Alberta Alison Redford démissionne de son poste de députée

Alberta  Alison Redford démissionne de son poste de députée

À lire également:

L’ex-première ministre de l’Alberta Alison Redford a annoncé mercredi qu’elle quittait ses fonctions de députée de Calgary-Elbow.

Dans une lettre envoyée au Edmonton Journal et au Calgary Herald, Mme Redford a admis que plusieurs erreurs avaient été commises lorsqu’elle dirigeait la province.

«Avec le recul, il y a beaucoup de choses que j’aurais faites différemment, a-t-elle écrit. Cela dit, j’assume l’entière responsabilité des décisions que j’ai prises.»

Alison Redford a démissionné de son poste de première ministre le 19 mars, à la suite d’un scandale impliquant des frais de voyage et de tensions au sein du caucus du Parti progressiste-conservateur albertain (PPC). Mme Redford avait été contrainte de rembourser un montant de 45 000$ après s’être rendue à grands frais aux funérailles de Nelson Mandela en Afrique du Sud.

Dans un rapport interne du gouvernement qui a été coulé dans les médias, le vérificateur général, Merwan Saher, a écrit que le personnel de Mme Redford avait enregistré de faux passagers dans le système de réservations de vols du gouvernement pour ensuite les effacer et imprimer un document «restreignant l’accès à la première ministre à bord de l’appareil».

«Ces actions ont fait en sorte que d’autres employés et représentants du gouvernement n’ont pas été en mesure de voyager» à bord de l’avion gouvernemental, peut-on lire dans le rapport.

Alison Redford a publié un communiqué dans lequel elle dit ignorer l’existence de ces «faux passagers». Elle ajoute qu’elle serait surprise d’apprendre que ces allégations soient fondées.

Mardi, le candidat à direction du PPC Thomas Lukaszuk a demandé une réunion d’urgence du caucus du parti afin de discuter de l’éjection de Mme Redford.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire