Alcool au volant, près de 2000 véhicules contrôlés en un soir

Alcool au volant, près de 2000 véhicules contrôlés en un soir

Il n’y avait pas moyen d’échapper aux policiers, jeudi soir sur le pont de Québec, puisque des agents des deux rives en ont bloqué les deux bouts pour contrôler l’alcool au volant.

En fait la police Lévis, la police de Québec, la Sûreté du Québec et Contrôle routier Québec ont érigé plusieurs barrages de 21h à 0h30. À Québec, un barrage était érigé sur la route 175 en direction nord, à la sortie des Hôtels. À Lévis, les agents étaient postés sur le boulevard Guillaume-Couture, près de l’angle La Concorde, et sur la route Marie-Victorin, près de la route des Rivières. Des policiers étaient aussi à l’angle de la rue de la Couronne, au centre-ville.

Le bilan est le suivant :

– 1800 véhicules interceptés

– 19 alcootests

– 4 arrestations pour capacité de conduire affaiblie

– 2 véhicules remisés

– 2 arrestations pour possession de cannabis

Le porte-parole David Poitras de la police de Québec le dit d’emblée, «on augmente vraiment la fréquence des barrages dans le temps des fêtes, de la fin novembre au début de janvier», et c’est clairement en raison des partys.

Le nombre de personnes arrêtées pour avoir eu la capacité de conduire affaiblie par l’alcool est «assez constant d’année en année», poursuit M. Poitras. Il signale 740 dossiers en 2014, 759 l’an dernier et 644 cette année jusqu’à la fin octobre.

Ce qui est frappant dans les chiffres, indique M. Poitras, c’est que malgré les nombreux messages de prévention, les automobilistes sont encore nombreux à prendre des risques. «Ce qu’on remarque c’est que pour 81 % des gens qui se font prendre, c’est leur première offense.» Le fléau de l’alcool au volant ne tient donc pas qu’à une poignée de multirécidivistes.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire