André Arthur candidat conservateur ?

André Arthur candidat conservateur ?

André Arthur ne ferme pas la porte à un retour à la politique fédérale pour les élections du 19 Octobre 2015, avec éventuellement ‘ équipe Harper.

QUÉBEC – André Arthur ne ferme pas la porte à un retour en politique fédérale pour les élections du 19 octobre 2015, possiblement avec l’équipe de Stephen Harper.

Interrogé à ce sujet, lundi matin, le principal intéressé souligne d’entrée de jeu qu’il discute avec le Parti conservateur du Canada. «M. [Denis] Lebel n’a jamais caché qu’on se parle régulièrement, on parle de politique, on parle de Portneuf», dit-il.

Mais les jeux ne sont pas faits. «À ma connaissance, je n’ai jamais dit oui!» rappelle celui qui a régné en maître sur la radio de Québec pendant des années.

Ceux qui auraient envie de parier sur son retour en politique devraient s’assurer de gagner gros, suggère-t-il. «Ne faites rien à moins de 50 contre 1!» rigole l’ex-député de Portneuf en évaluant les chances qu’il se présente au même ratio: 1 sur 50.

Au téléphone, on sent l’homme enthousiaste, mais hésitant à la fois. Ce qui pèse dans la balance’ «Le fait que je ne suis pas jeune. La vieillesse, ce n’est pas pour les moumounes!»

André Arthur, 71 ans, a combattu un cancer de la prostate il y a quelques années, mais assure aujourd’hui que sa santé va bien. «J’ai de l’énergie, j’essaie de me rendre utile», lance-t-il.

André Arthur a conduit des autocars pendant 22 ans, «les 20 premières comme passe-temps, les deux dernières comme semi-retraité», explique-t-il, mais a tiré sa révérence en janvier.

Il se cherche un travail de chauffeur. «Si vous entendez quelqu’un qui se cherche un chauffeur privé…». Le Journal de Québec lui a indiqué que UberX recrute justement des chauffeurs… Mais M. Arthur n’a pas envie de «faire la guerre» aux agents du contrôle routier, dit-il.

André Arthur a été élu deux fois comme député fédéral indépendant dans la circonscription de Portneuf. Il n’a jamais caché sa sympathie pour les idées du Parti conservateur, une sympathie réciproque exprimée par de nombreux appuis conservateurs à sa candidature et par le fait que le parti de Stephen Harper ne lui a pas opposé de candidat aux élections de 2008 et de 2011.

Cette dernière fois, par contre, cela n’a pas suffi. Il a été défait par la néodémocrate Élaine Michaud et la vague orange qui avait déferlé sur le Québec.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire