André Pratte et Chantal Petitclerc sont nommés au Sénat

André Pratte et Chantal Petitclerc sont nommés au Sénat

Nommé au Sénat par le premier ministre Justin Trudeau, l’ex-éditorialiste en chef de «La Presse», André Pratte, se défend de profiter d’un retour d’ascenseur pour avoir appuyé maintes fois le Parti libéral dans ses chroniques.

Ceux qui l’associent à la famille libérale ont une lecture «simpliste» de la situation, selon lui.

«J’ai déjà appuyé M. Trudeau, j’ai déjà été contre lui et je l’ai déjà critiqué très sévèrement. J’ai déjà appuyé M. Harper, je l’ai déjà critiqué très sévèrement et j’ai déjà fait la même chose avec M. Mulcair et le NPD», a fait valoir M. Pratte dans une entrevue.

«Dire que je suis libéral, c’est un peu court, c’est un peu caricatural», a-t-il renchéri.

M. Pratte était éditorialiste émérite lorsque la haute direction du quotidien montréalais s’est prononcée en faveur d’un gouvernement Trudeau en vue de l’élection fédérale du 19 octobre dernier.

Il fait partie des sept nouveaux sénateurs «indépendants», dont deux du Québec avec l’ex-athlète paralympique Chantal Petitclerc, nommés vendredi par le premier ministre Trudeau.

Celui qui cumule 37 ans de carrière en journalisme croit d’ailleurs que les changements apportés dans le processus de nomination à la Chambre haute par le nouveau gouvernement permettront de «redorer l’image du Sénat». Il ne se voit pas «redevable» envers le premier ministre et soutient ne pas avoir d’ambitions politiques.

«M. Trudeau est très conscient de ce qu’il a fait en disant publiquement et en nous disant à chacun d’entre nous que nous étions indépendants. Une fois qu’il nous a nommés, on est redevable de rien du tout. (…). Il ne peut pas nous dénommer», a-t-il soutenu.

Changement

L’ex-athlète paralympique a pour sa part qualifié de «bel honneur» sa nomination au Sénat, se disant inspirée par le changement que veut insuffler le gouvernement Trudeau dans cette institution passablement écorchée.

«J’ai été aussi un peu inspirée, je dirais, par le message du nouveau gouvernement qui a envie de renouveler cette image-là, de la dynamiser aussi et très simplement j’ai envie de faire partie de ce changement-là», a lancé Mme Petitclerc.

Elle ne se sent également pas redevable envers le gouvernement libéral dans le cadre de ses nouvelles fonctions. «Je vais être libre de faire, de penser, d’agir comme j’ai envie d’agir dans l’intérêt des gens que je représente», a-t-elle affirmé.

L’opposition a critiqué ces premières nominations «indépendante» au Sénat, les qualifiant de «show de boucane».

«Encore une fois, le Parti libéral se gargarise de beaux grands principes de transparence, de ci et de ça, alors que ça a été finalement qu’un gros show de boucane. Pourquoi’ Parce que c’est M. Trudeau le chef du Parti libéral qui a nommé un comité qui s’est réuni à huis clos pour faire des recommandations et ultimement c’est le premier ministre qui fait ces annonces-là, le premier ministre libéral. Donc on a rajouté une couche pour se gargariser de beaux grands principes, mais ultimement c’est exactement la même chose», a déploré le député conservateur Gérard Deltell.

Nomination de 7 nouveaux sénateurs «indépendants»

-Chantal Petitclerc (Québec)

Multiple médaillée d’or aux Jeux paralympiques

Chef de mission de l’équipe canadienne pour les prochains Jeux paralympiques de Rio.

-André Pratte (Québec)

Ex-éditorialiste en chef au quotidien «La Presse» pendant 14 ans

Éditorialiste émérite de «La Presse» depuis mai 2015

-Peter Harder (Ontario)

Ancien haut fonctionnaire des Affaires étrangères, du Solliciteur général, de la Sécurité publique et du Conseil du Trésor.

Devient représentant du gouvernement au Sénat

-Frances Lankin (Ontario)

Ex-ministre du gouvernement néo-démocrate de Bob Rae en Ontario

-Ratna Omidvar (Ontario)

Experte en immigration et présidente d’Opération survie Syrie

-Raymonde Gagné (Manitoba)

Ex-rectrice de l’Université de Saint-Boniface

-Murray Sinclair (Manitoba)

Ex-juge du Manitoba

A présidé la Commission de vérité et réconciliation sur les pensionnats autochtones.

– avec la collaboration de Marc-André Gagnon

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire