Andy Mulumba est prêt à en découdre

Andy Mulumba est prêt à en découdre

MONTRÉAL – Sa deuxième saison dans la NFL a été écourtée par une vilaine blessure à un genou, mais le Québécois d’adoption Andy Mulumba, des Packers de Green Bay, est maintenant fin prêt à reprendre le collier.

Le Congolais d’origine a vu sa campagne 2014-2015 prendre fin dès le deuxième match du calendrier régulier contre les Jets de New York, lorsqu’il a subi une déchirure du ligament croisé antérieur du genou.

«C’était difficile quand c’est arrivé, mais plusieurs en sont revenus et ils sont en pleine forme dans la ligue. Je me suis dit que je ne voulais pas être différent, je voulais revenir moi aussi», a expliqué Mulumba, jeudi, à TVA Sports.

Le secondeur de 25 ans est de passage à Montréal afin d’y donner une conférence, samedi, lors de laquelle il expliquera son parcours à des jeunes qui s’intéressent au football. Il doit être de retour à Green Bay mercredi prochain, alors que les Packers amorceront leur camp d’entraînement.

«Je suis à 10 mois après ma blessure et ça va bien. […] On commence bientôt, dans quelques jours. J’ai hâte de recommencer, je devrais être à 100% quand on amorcera le camp. C’est excitant, ça fait longtemps que j’ai joué au football et j’ai hâte», a affirmé le colosse.

Un apprentissage

Mulumba n’avait jamais subi une blessure aussi grave dans sa carrière. Il a mis du temps à s’y faire.

«C’était le fait d’être à Green Bay et voir tout le monde pratiquer, jouer les matchs. C’était ma première blessure et première opération en carrière et ça a été difficile à prendre, mentalement. […] Je devais être discipliné, faire de la réhabilitation tous les jours et c’est ce que j’ai fait», a expliqué celui qui est prêt à tout donner pour reprendre son poste sur les unités spéciales des Packers.

«Je suis confiant. Le football c’est dans mon sang. Ma première année, j’étais capable de jouer sur les unités spéciales. Revenir, ça va être compliqué, il y a beaucoup de compétition, mais j’ai confiance en moi, en mes habiletés. Je pense que je vais aller au camp avec beaucoup de confiance et ça devrait m’aider à regagner mon poste», a-t-il indiqué.

Les Packers risquent d’avoir une bonne équipe l’an prochain, une perspective qui enchante Mulumba, évidemment.

«On travaille pour arriver au sommet. C’était une difficile fin de saison l’an passé, mais on a les atouts qu’il faut pour aller jusqu’au bout», a-t-il souligné.

«Comme à la maison»

Mulumba apprécie son séjour à Montréal, une ville qui aura toujours une place particulière dans son c’ur.

«J’ai passé sept ans ici, question de m’habituer à la culture. Les gens sont très chaleureux ici, avec tout le monde. Je me sens comme à la maison quand je reviens, j’ai encore de la famille ici. Je connais le coin, c’est toujours le « fun » de revenir, parler français et voir quelque chose de différent.»

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire