Après la pluie le froid polaire

Après la pluie le froid polaire

Après la neige, la pluie et le grésil qui ont frappé le Québec dimanche, voilà que le froid polaire revient par la grande porte pour nous frapper en plein visage lundi. Mais tenez bon, la situation ira en s’améliorant jusqu’à Noël.

Avec un mercure qui devait descendre jusqu’à -32 °C avec le refroidissement éolien la nuit dernière, plusieurs moteurs de voiture pourraient bien avoir de la difficulté à se mettre en marche ce matin.

Et la situation demeurera semblable toute la journée puisqu’on annonce une température froide et des vents pouvant atteindre 40 km/h.

On peut affirmer sans se tromper, avec ce retour du froid, que Dame Nature a tout fait pour nous faire rager ces derniers jours. De la température de -30 °C vendredi à la pluie verglaçante qu’a reçue le Québec dimanche, pour finalement revenir à un froid cinglant lundi, le mercure donne l’impression de se payer un tour de montagnes russes.

«Ç’a été assez rock’n’roll, admet Denis Thibodeau, d’Environnement Canada. On en a vraiment eu pour tous les goûts alors que certaines régions ont reçu une dizaine de centimètres de neige et d’autres 5 mm de verglas, pendant que d’autres avaient les deux», observe le météorologue.

Photo Marc Vallières, agence qmi

Plusieurs sorties de route ont été répertoriées, dimanche, dont celle-ci survenue sur l’autoroute Laurentienne, à la hauteur de la sortie Jacques-Bédard.

Plusieurs sorties de route

Ces précipitations ont passablement compliqué la situation sur les routes de la province, la chaussée glissante ayant entraîné des sorties de route un peu partout. Plusieurs vols ont aussi été retardés dans les différents aéroports de la province.

La Ville de Québec, réagissant au tollé provoqué par les ratés de la semaine dernière, a aussi rapidement mis en place une opération de déneigement dans tous ses arrondissements la nuit dernière.

Heureusement pour tout le monde, ce cocktail météo particulièrement explosif tire à sa fin, à en croire Denis Thibodeau. «Le froid va durer une journée seulement. Dès mardi, on retourne à des températures parfois au-dessus des normales et à de petites accumulations de quelques centimètres.»

Bref, on se dirige tout droit vers un beau Noël pas trop froid et surtout blanc, contrairement à l’an dernier.

«Le père Noël peut garder son traîneau sur les skis, on va avoir de la neige et une belle météo pour son arrivée», explique le météorologue d’Environnement Canada.

Étiquettes :

Laisser un commentaire