Au moins cinq morts dans l’attaque d’un hôtel de Mogadiscio

Au moins cinq morts dans l'attaque d'un hôtel de Mogadiscio

Au moins cinq personnes, dont trois gardes de sécurité, ont été tuées dans l’attaque samedi après-midi d’un hôtel de la capitale somalienne Mogadiscio, a-t-on appris de source policière.

«Ce que nous savons, c’est qu’il y a au moins cinq victimes, dont trois gardes de sécurité, et six autres personnes sont blessées», a déclaré à l’AFP un responsable de la police, Ibrahim Mohamed.

L’attaque a débuté vers 16 h 30 locales par une très forte explosion suivie de tirs à l’arme automatique, selon un photographe de l’AFP et un témoin.

À 19 h, alors que la nuit était tombée sur la capitale somalienne, des coups de feu sporadiques en provenance de l’hôtel étaient encore entendus, selon des témoins.

Selon le responsable policier Ibrahim Mohamed, «les forces de sécurité ont réussi à investir l’hôtel et sont en train de finir de le sécuriser».

Par ailleurs, un témoin, Adan Ibrahim, a expliqué à l’AFP qu’un nombre indéterminé de personnes avaient pu fuir l’hôtel pendant l’attaque grâce à une porte située à l’arrière de l’établissement.

L’attaque a été revendiquée par les insurgés islamistes somaliens shebab dans un communiqué posté sur les réseaux sociaux.

«Des membres lourdement armés de la brigade commando des combattants shebab ont lancé une attaque coordonnée contre l’hôtel Naasa Hablood cet après-midi», ont déclaré les shebab dans ce communiqué posté sur le compte Telegram de leur antenne Radio Andalus.

Le communiqué précise que l’attaque a débuté par l’explosion d’une voiture piégée conduite par un kamikaze, pour permettre au commando, dont on ignore le nombre, de pénétrer dans l’hôtel.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire