Aucun conflit d’intérêts selon Lessard

Aucun conflit d'intérêts selon Lessard

QUÉBEC | Le ministre Laurent Lessard n’a jamais vu de problème éthique à ce que sa conjointe travaille pour un organisme qui sollicite des subventions auprès de son ministère.

«Il n’y a aucun conflit d’intérêts, ni apparence de conflit d’intérêts», a indiqué par courriel l’attaché de presse de M. Lessard, Mathieu Gaudreault.

Selon le cabinet du ministre, le commissaire à l’éthique et à la déontologie, Jacques Saint-Laurent, serait au courant depuis des années de l’emploi occupé par la conjointe de M. Lessard.

«Le ministre a l’obligation de déposer annuellement une déclaration des intérêts personnels des membres de sa famille immédiate en application du Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale, ce qu’il fait», a assuré l’attaché de presse de M. Lessard.

Si l’information a bien été transmise, elle ne figure pas dans les sommaires des déclarations d’intérêts des députés qui sont publiés à chaque année par le commissaire, sur son site Internet.

Informations confidentielles

Malgré nos demandes répétées tant au cabinet du ministre Lessard qu’au commissaire à l’éthique, il n’a pas été possible d’obtenir copie des formulaires contenant les informations relatives à sa conjointe.

Le cabinet du ministre a notamment jonglé, jusqu’en soirée, mardi, avec l’idée de fournir une version caviardée des formulaires, pour finalement abandonner le projet.

Interrogée par notre Bureau parlementaire, la responsable du greffe du commissaire, Dominique Baron, a affirmé que les informations concernant la conjointe de M. Lessard se retrouvent bel et bien dans les formulaires qui lui ont été transmis. Mais leur contenu demeure confidentiel, a-t-elle indiqué.

Nous avons également demandé à Mme Baron si le commissaire savait que l’entreprise qui emploie la conjointe du ministre avait sollicité plusieurs millions en subventions. «On ne pourra pas répondre à vos questions», a-t-elle répondu.

«Monsieur Lessard et sa conjointe ont toujours suivi les directives du commissaire à l’éthique», a indiqué de son côté M. Gaudreault.

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire