Augmentation de la limite des dons politiques, Couillard dit non aux militants libéraux

Augmentation de la limite des dons politiques, Couillard dit non aux militants libéraux

QUÉBEC Le premier ministre Philippe Couillard a fermé la porte mardi à la proposition des militants libéraux d’augmenter le plafond des contributions aux partis politiques.

«Il n’est pas question que nous suggérions d’augmenter le plafond de contribution électorale», a déclaré le chef libéral lors de la période des questions à l’Assemblée nationale.

Réunis en conseil général à Drummondville le week-end dernier, les militants du Parti libéral du Québec (PLQ) ont adopté une résolution pour augmenter la limite des contributions annuelles aux partis politiques, présentement fixée à 100 $.

L’adoption de la résolution a fait sursauter le chef par intérim du Parti québécois (PQ), Sylvain Gaudreault, qui refuse de «revenir en arrière en redonnant à l’argent le pouvoir nocif sur la politique».

«Jamais le Parti québécois ne donnera son accord vers un tel recul. On ne reviendra pas en arrière après avoir fait ces gains historiques pour assainir les m’urs politiques», a-t-il prévenu mardi.

Philippe Couillard a soutenu que les militants de son parti étaient libres de présenter les idées qu’ils veulent. Il y voit le signe d’une «grande vitalité intellectuelle» au PLQ. Le conseil général du week-end dernier était selon lui un «exercice démocratique de grande qualité».

«Je répète mon accueil complet à toute position divergente et toute proposition de nos militants à un débat ouvert au sein de notre formation politique. Maintenant, le gouvernement décide, il n’y aura pas d’augmentation du plafond de contribution», a-t-il réitéré.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire