Ballonné? Pensez à bien respirer et à mâcher

Ballonné? Pensez à bien respirer et à mâcher

Tous ceux qui essayent de perdre du poids savent à quel point il est frustrant de se délester de quelques kilos et de ne pas avoir l’air plus mince car on est ballonné. Une nutritionniste vient de révéler comment éviter ce problème commun.

L’entraîneure santé Robyn Youkilis vient de sortir un livre, Go With Your Gut, dans lequel elle recommande une méthode en trois étapes pour se débarrasser des ballonnements.

Sa méthode implique d’être plus attentif à ce que l’on mange, de respirer, et, le plus important, de mâcher chaque bouchée correctement, jusqu’à 150 fois. «La bonne nouvelle, c’est que mon conseil est simple à suivre et que vous n’avez pas à faire une croix sur votre restaurant préféré, ou sur le pain, a-t-elle confié dans le MailOnline. À la place, j’ai mis l’accent sur de bonnes habitudes digestives, pour soigner le corps de l’intérieur – vous aurez l’air plus mince, et vous vous sentirez en meilleure santé.»

La vitesse à laquelle on mange pose problème

Cela peut sembler évident, mais penser à ce que l’on va manger avant de le mettre dans sa bouche est l’une des clés pour perdre du poids. Avec nos vies à 100 à l’heure et pleines de technologie, nous sommes souvent habitués à prendre de la nourriture au détour d’une rue, entre deux rendez-vous, la dévorer et avoir ensuite toujours faim, car notre corps n’a pas eu le temps de s’ajuster.

La vitesse à laquelle on mange peut mener à une indigestion qui, à son tour, peut causer des douleurs d’estomac et des ballonnements. Combiné à l’inconscience de ce que vous mettez dans votre corps, cela signifie que votre intestin risque d’être de moins en moins content à mesure que vous mangez.

«Faites-vous un devoir de manger autant de plats que vous pouvez, entourée du minimum de distractions, a recommandé Robyn Youkilis. Faites-vous un lunch sans écran. La musique passe, et une compagnie qui ne vous stresse pas est encouragée, mais assurez-vous de vous concentrer sur votre nourriture et l’expérience même de manger: la texture, le goût, l’odeur, et la manière dont vous vous sentez grâce à la nourriture.»

La «pleine conscience» est devenu un mot à la mode au cours des récents mois, et les bienfaits de la respiration ainsi qu’une meilleure conscience de votre attitude et de ce qui vous entoure peuvent être prouvés à différents niveaux. La respiration doit aussi être un moment important de votre déjeuner, car selon Robyn Youkilis, «nous avons le pouvoir de changer les réactions de notre corps face à la nourriture».

«Un stress non nécessaire»

«À travers de simples exercices de respiration, nous pouvons vraiment simplifier la vie de notre intestin, a-t-elle ajouté. Prendre simplement quelques instants pour respirer profondément et pleinement à différents moments de la journée peut être assez pour avoir des répercussions significatives sur votre santé et votre digestion.»

Enfin, et le plus important de la méthode en trois étapes de Robyn Youkilis, c’est de bien mâcher votre aliments. «Si des morceaux entiers ou mal mâchés entrent dans notre système digestif, ils peuvent déclencher une chaîne désastreuse d’évènements, et mettre le corps en mode de gestion de crise, a-t-elle expliqué. C’est un stress non nécessaire.»

Pour éviter cela, assurez-vous de tout bien mâcher, jusqu’à ce que la nourriture devienne une «bouillie liquide». «Donc, avant d’avaler chaque bouchée, demandez-vous: est-ce que c’est de la bouillie’ Est-ce que je peux encore mâcher quelques fois’ Si vous vous surprenez en train d’aller trop vite au cours d’un repas, prenez deux grandes inspirations – et retournez à votre nouvelle manière de mâcher.»

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire