Barrette prévoit mettre un terme aux combines entre les laboratoires privés et les cliniques médicales

Barrette prévoit mettre un terme aux combines entre les laboratoires privés et les cliniques médicales

Gaétan Barrette dit avoir déjà prévu de mettre fin aux «combines» impliquant des cliniques médicales et des laboratoires privés.

«C’est exactement le secteur où il y a des choses abusives», a exposé le ministre de la Santé jeudi matin, alors qu’il répondait aux questions de Mario Dumont sur LCN.

«L’histoire des laboratoires, on sait que les patients paient très, très, très, très cher pour des services qui ne sont pas de ce coût-là.»

Le ministre réagissait à une histoire rapportée par Le Journal ce jeudi à propos d’une clinique médicale de Montréal, Physimed, qui avait conclu une entente secrète avec la firme Laboratoires CDL pour des analyses de prélèvements biologiques effectués sur des patients.

L’actionnaire principal de Physimed, le Dr Albert Benhaim, a été radié du Collège des médecins après avoir refusé de divulguer les termes de cette entente.

«Il y a des ententes contractuelles, dans certains cas, entre des laboratoires privés et des médecins que le Collège des médecins a voulu voir […] On imagine que [si les médecins ont refusé] c’est parce qu’il y a quelque chose de pas très glorieux […] Selon des informations privilégiées que l’on a eues, il y a des frais qui sont facturés largement supérieurs au prix coûtant», a expliqué le ministre de la Santé.

La décision d’abolir les frais accessoires facturés aux patients prévoit aussi des dispositions encadrant le transport des prélèvements biologiques entre les cliniques médicales et les laboratoires, a précisé Gaétan Barrette. Québec limite à 15 $ le tarif pour le transport de prélèvements sanguins et à 5 $ le tarif pour le transport d’autres substances corporelles.

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire