Bernie Sanders triomphe en Alaska

Bernie Sanders triomphe en Alaska

Jason Redmond
26-03-2016 | 13h47

Dernière mise à jour: 26-03-2016 | 17h54

LOS ANGELES – Le sénateur du Vermont Bernie Sanders a battu l’ex-secrétaire d’État américaine Hillary Clinton lors du caucus démocrate d’Alaska samedi, selon les chaîne de télévision CNN et MSNBC.

Ces deux réseaux donnent Sanders gagnant à 79 % contre 21 % pour Clinton dans l’État de l’extrême Nord américain, où seize délégués étaient en jeu pour la primaire démocrate de juillet. Deux autres caucus se tenaient également samedi dans les États de Washington et d’Hawaï.

Le prix le plus important est Washington avec 101 délégués en jeu. Bernie Sanders a organisé de grands rassemblements partisans dans trois régions de l’État cette semaine, notamment à Seattle où il a rassemblé une foule immense de quelque 17 000 partisans vendredi soir dans un stade de baseball.

«Dites haut et fort que les milliardaires ne peuvent pas tout avoir», a lancé le septuagénaire en ouverture de son discours. «Dites au monde que nous voulons un gouvernement qui nous représente tous», a poursuivi M. Sanders qui appelle à une «révolution politique».

«Si la participation est forte à Washington, nous nous en sortirons très bien», a-t-il aussi lancé vendredi à Portland, dans l’Oregon voisin qui votera en mai.

Le sénateur du Vermont a récité des sondages le donnant largement gagnant contre Donald Trump à la présidentielle de novembre. En moyenne, il fait même mieux qu’Hillary Clinton contre le républicain.

«La pensée de Trump à la Maison-Blanche déclenche des réactions plutôt aiguës dans l’estomac, jusqu’à la nausée et d’autres symptômes. Mais la bonne nouvelle est que Donald Trump ne sera pas élu président des États-Unis», a-t-il lancé.

À ce jour, plus de la moitié des délégués démocrates ont été distribués au terme d’une trentaine de primaires, et Hillary Clinton a remporté 57 % d’entre eux, auxquels s’ajoute l’appui déclaré de près de 500 «super délégués», ces responsables et élus démocrates qui voteront à la convention d’investiture dans quatre mois.

Elle a au total 1711 délégués contre 952 pour le sénateur du Vermont, selon l’estimation de CNN (2383 requis pour l’investiture).

Pour rattraper et surpasser Hillary Clinton, Bernie Sanders devra remporter les primaires restantes avec de très fortes majorités. Il a certes obtenu près de 80 % des voix dans plusieurs petits États, mais de grands États à venir lui sont défavorables (New York, Pennsylvanie, Maryland en avril).

Les sondages sont trop rares dans les trois États de samedi pour dégager une tendance.

Mais Hillary Clinton semble espérer un résultat honorable à Washington, où elle a fait campagne mardi et où son mari Bill et sa fille Chelsea ont aussi effectué des déplacements. En 2008, Barack Obama l’avait pourtant largement battue, et Bill Clinton y avait terminé quatrième en 1992.

Le gouverneur, les deux sénatrices et les six représentants démocrates de cet État la soutiennent officiellement. 

L’ex-secrétaire d’État a courtisé les syndicats, se rendant à Everett, où 30 000 employés de Boeing fabriquent le B747 et le Dreamliner, parmi d’autres avions, dans une immense usine.

«Nous avons fait une grave erreur en sapant le travail des charpentiers, plombiers, techniciens, électriciens et soudeurs», a déclaré Hillary Clinton mardi en énumérant ses propositions pour relancer l’industrie manufacturière.

Les semaines à venir seront relativement calmes. Des primaires auront lieu le 5 avril (Wisconsin) et le 9 avril (Wyoming), avant les grands rendez-vous de New York (19 avril) et d’un nouveau «super mardi» le 26 avril dans cinq États. La convention d’investiture se tiendra à Philadelphie fin juillet.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire