Bobbi Kristina Brown, la drogue pour oublier Whitney Houston

Bobbi Kristina Brown, la drogue pour oublier Whitney Houston

L’ancien petit ami de Bobbi Kristina Brown, Nick Gordon, s’est ouvert en entrevue avec le célèbre Dr. Phil cette semaine. Gordon a affirmé que sa copine avait emprunté l’avenue de la drogue afin d’oublier le décès de sa mère, Whitney Houston.

Selon Gordon, Bobbi Kristina Brown consommait de façon récréative avec des amis avant la mort de sa mère, mais le tout a complètement chaviré après que Whitney Houston ait été retrouvée morte par surdose, dans un bain, en 2012.

«C’est très dommage, mais à ce moment, c’était la seule façon que nous avions de gérer la situation», a affirmé Gordon, en larmes, au sujet de la consommation de drogues.

Bobbi Kristina Brown est décédée trois ans après sa mère, dans des circonstances semblables.

Nick Gordon affirme que le père de sa copine, Bobby Brown, n’était pas au rendez-vous lorsque sa fille avait besoin d’aide. Gordon a donc dû se charger seul de la supporter.

Il repousse donc du revers de la main les accusations de plusieurs dans ces deux sordides histoires.

«Peu importe ce que les gens pensent, j’ai fait des dernières années de Krissy et Whitney des moments heureux. Je leur ai donné la possibilité d’avoir confiance en quelqu’un, quelqu’un à qui elles pouvaient parler. J’étais là, authentiquement», a-t-il expliqué.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire