Bobby Brown, drogue violence et sexe avec un fantôme

Bobby Brown, drogue violence et sexe avec un fantôme

Bobby Brown était de passage à 20/20 pour une entrevue à coeur ouvert.

Revenant sur son passé et sur les décès prématurés de son ex-femme et de sa fille, Whitney Houston et Bobbi Kristina Brown, le chanteur a surpris par plusieurs de ses révélations.

Après avoir mentionné que Whitney Houston avait «pris de la cocaïne» le jour de leur mariage, Bobby Brown admet maintenant avoir violenté la diva de la pop. Il affirme cependant qu’il s’agissait d’un incident isolé, et que sa réputation d’homme violent est un tissu de mensonges.

«Je n’ai jamais été un homme violent envers une femme, jamais», lance-t-il.

Bobby Brown explique ensuite comment lui et Whitney Houston se sont fait prendre dans l’enfer de la drogue, au détriment de leurs rôles de parents respectifs.

«Nous aurions pu être meilleurs. Nous aurions dû être meilleurs», concède Brown.

Bobby Brown maintient cependant qu’une personne était présente lors de la mort de Whitney et de Bobbi Kristina: Nick Gordon. M. Gordon a cependant nié toute responsabilité par l’entremise de ses représentants, qui ont répondu aux questions du magazine People.

Mais Brown – maintenant libéré des drogues, mais encore aux prises avec un penchant pour la bouteille – avait une ultime révélation à offrir: celle d’une relation sexuelle étrange avec… un fantôme.

«J’ai acheté ce manoir en Géorgie… c’était un endroit vraiment terrifiant. Mais, oui, à un certain moment, je me suis réveillé et oui, un fantôme. J’étais chevauché par un fantôme. Je n’étais pas défoncé et je n’hallucinais pas», lance sans broncher Bobby Brown.

L’artiste est maintenant remarié à Alicia Etheredge. Cette dernière confirme les efforts constants de Brown pour garder le droit chemin, en plus de le décrire comme un homme bien et de foi.

Le couple attend par ailleurs un autre enfant prochainement.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire