Changement d’heure, des répercussions sur le sommeil

Changement d'heure, des répercussions sur le sommeil

Nous sommes passés à l’heure avancée la nuit dernière et ce changement peut avoir des répercussions sur le sommeil de certaines personnes.

En avançant ainsi d’une heure cadrans et montres, la population perd une heure de sommeil. Les conséquences sur l’organisme varient en intensité d’une personne à l’autre, selon le Dr Roger Godbout, de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

On peut toutefois diminuer les conséquences du changement d’heure en s’y préparant. Le spécialiste recommande notamment de soigner son alimentation et d’éviter la caféine et l’alcool en soirée, dans les jours précédents et suivant le changement pour permettre à l’organisme de s’ajuster.

Toutefois, contrairement à ce qu’on pourrait croire, le changement vers l’heure avancée en mars est peut-être moins pénible que celui de novembre, malgré la perte de 60 minutes de sommeil.

«On est portés à croire qu’on perd une heure de sommeil lors du changement d’heure du printemps au mois de mars et c’est vrai. Les conséquences sont-elles si terribles’ Je dirais que peut-être pas», a-t-il dit dans une entrevue diffusée sur le site d’Instituts de recherche en santé Canada. Il précise qu’à l’automne, en plus d’affecter l’horloge interne, le changement d’heure a un impact sur l’humeur, car il fait noir soudainement plus tôt.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *