Cigare et digestif, l’accord parfait?

Cigare et digestif, l'accord parfait?

Ceux qui fument le cigare vous le diront, en prendre un en buvant un bon digestif est un plaisir divin! Mais peut-on fumer n’importe quel cigare avec n’importe quel digestif’ Existe-t-il des règles quand il s’agit d’associer ces deux plaisirs’

À l’occasion de l’inauguration du salon à cigare Ardbeg du restaurant Chez Alexandre, nous avons demandé l’avis de spécialistes. Pour Markus Raty, président des cigares Mombacho, la seule règle qui vaille quand on parle d’accorder des cigares avec un digestif, c’est de faire confiance à son goût personnel. «Je ne crois pas que l’on puisse dire que tel digestif va aller parfaitement avec tel cigare, car la perception varie énormément d’une personne à l’autre. Chaque palais est unique, ce qui fait que chacun va trouver des harmonies différentes».

Existe-t-il des accords parfaits et d’autres interdits’ Pour Ruaraidh Macintyre, ambassadeur du Scotch Ardbeg, il y a des accords évidents comme le Cognac ou le Scotch. «Il n’y a pas de règle absolue en la matière, mais il faut bien reconnaitre que fumer avec un verre de Scotch ou de Cognac, ça fonctionne bien en termes d’accord, dit-il. Je n’ai encore jamais vu quelqu’un fumer le cigare en buvant un verre de gin par exemple». Markus Raty est quant à lui plus iconoclaste. «Il m’arrive de fumer un cigare en prenant une bonne bière bien fraiche! C’est certain que le rhum brun est très conseillé, car la canne à sucre provient du même sol que les cigares, il y a donc une harmonie évidente entre les deux. On peut également citer le Porto et le Cognac. Un autre accord qui marche bien c’est de prendre un cigare très doux et un café fort».

Trouver le bon accord est donc une question de goût. Mais qu’en est-il de la technique’ Là aussi, c’est à l’appréciation de chacun. «Personnellement, j’aime bien prendre un peu de scotch, le garder en bouche quelques instants et ensuite passer au cigare. À ce moment-là, les parfums se mélangent, c’est très agréable». Certains alternent le cigare et le digestif, d’autres font se rencontrer la fumée et l’alcool simultanément dans la bouche. Markus Raty conseille de recracher la fumée par le nez pour ressentir encore plus intensément les arômes.

Fumer le cigare est souvent perçu comme un plaisir réservé aux riches. Ruaraidh Macintyre affirme que c’est pourtant abordable. «Si on fume pour le plaisir uniquement, cela ne revient pas plus cher que les cigarettes. Au lieu de fumer vingt cigarettes par jour on prend un seul cigare, le prix sera à peu près le même».

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire