Clinton et Trump s’affrontent pour la première fois

Clinton et Trump s'affrontent pour la première fois
Un texte de Sophie-Hélène Lebeuf

Moment fort de la campagne présidentielle, ce premier débat se tient à l’Université Hofstra, à Hempstead, dans l’État de New York, et est modéré par Lester Holt, du réseau NBC. Il durera 90 minutes.

Les deux candidats, dont l’impopularité atteint des sommets jamais vus pour des aspirants à la Maison-Blanche, croisent le fer autour de trois grands thèmes : la direction des États-Unis, la prospérité et la sécurité.

Les spectateurs ont reçu la consigne de ne pas réagir. Cela fera changement de la saison des primaires, lorsque les réponses des candidats étaient à l’occasion ponctués d’applaudissements ou même de huées.

Deux visions s’affrontent


Hillary Clinton et Donald Trump  
Photo : PC/AP/Matt Rourke/Evan Vucci

Ce débat entre deux adversaires aux personnalités et aux visions politiques opposées devrait être celui des contrastes. Il oppose une politicienne conventionnelle, qui a été secrétaire d’État et sénatrice de New York, à une vedette de la téléréalité qui a défié les normes politiques.

L’ancienne première dame a participé à une douzaine de face-à-face au cours de sa carrière politique. Son rival, qui n’a jamais participé à un débat à deux, relève pour sa part le défi d’une nouvelle dynamique.

Pendant les primaires, la dizaine de débats auxquels a participé le magnat de l’immobilier réunissaient de 4 à 10 candidats.

Son équipe a d’ailleurs tenté de minimiser les attentes à son endroit au cours des dernières semaines.

Dénonçant un système « truqué », lui-même a soutenu qu’il serait traité injustement et a appelé à un débat « sans modérateur ». Il a aussi affirmé que le modérateur Lester Holt était un démocrate. Les médias américains ont toutefois rapporté que le journaliste était enregistré comme électeur républicain.

Les deux politiciens ont participé l’un après l’autre à un forum sur la sécurité nationale, tenu par le réseau NBC, au début du mois. Plusieurs commentateurs ont accusé l’animateur Matt Lauer de complaisance à l’endroit de Donald Trump.

Cette première joute oratoire se déroule alors que les deux adversaires sont au coude-à-coude. Le plus récent sondage, mené pour Washington Post-ABC News, confère une légère avance à Hillary Clinton, à 46 % contre 44 % pour Trump.

Vers un nombre record de téléspectateurs

Très attendu, le débat pourrait attirer un auditoire digne d’un Super Bowl. Les analystes prévoient jusqu’à 100 millions de téléspectateurs. C’est sans compter les internautes qui préféreront le regarder sur des plateformes comme Facebook et Twitter, qui diffusent aussi l’événement.

Il faut remonter à plusieurs décennies pour retrouver un tel engouement autour d’un débat présidentiel. Et encore, le débat de ce soir est susceptible de fracasser le record par beaucoup : en 1980, le républicain Ronald Reagan – un ancien acteur – et le président démocrate sortant, Jimmy Carter, avaient croisé le fer sous les yeux de 80 millions de téléspectateurs.

Le prochain débat, le 4 octobre, opposera les candidats démocrate et républicain à la vice-présidence, Tim Kaine et Mike Pence. Hillary Clinton et Donald Trump croiseront le fer à deux autres reprises, les 9 et 19 octobre prochains.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire