Clinton gagne du terrain contre Trump

Clinton gagne du terrain contre Trump

Hillary Clinton devance maintenant de huit points son rival Donald Trump, selon un nouveau sondage publié dimanche aux États-Unis, qui confirme les moments difficiles que traverse le candidat républicain.

Selon cette enquête réalisée du 1er au 4 août pour le Washington Post et ABC News, la démocrate Hillary Clinton obtient 50 % des intentions de vote contre 42 % pour Donald Trump.

Ce sondage confirme deux précédentes enquêtes de CBS et de CNN-ORC, publiées le 1er août, qui donnaient respectivement 7 et 9 points d’avance à Hillary Clinton.

Non seulement Mme Clinton a-t-elle profité d’un rebond après la convention démocrate qui, contrairement à la convention républicaine, a montré l’image d’un parti uni, mais également des nombreuses polémiques déclenchées par M.Trump.

Ce sont surtout ses critiques à l’encontre des parents d’un capitaine musulman de l’armée, tué en Irak en 2004, qui ont choqué le pays, y compris certains ténors du camp républicain.

En s’en prenant ainsi à eux, Donald Trump a brisé un tabou absolu aux États-Unis: les soldats, anciens combattants et, plus encore, les familles endeuillées par la perte d’un proche alors qu’il était sous les drapeaux sont au-dessus de tout reproche.

On peut être en désaccord avec leurs idées, mais on honore leurs sacrifices.

«Vous ne pouvez pas critiquer la famille d’un soldat tombé au combat. C’est quelque chose de complètement tabou», renchérit Michael Allen, professeur d’histoire à la Northwestern University.

D’ailleurs, l’historien rappelle que les militaires n’ont pas toujours été aussi vénérés, notamment après la forte opposition à la guerre du Vietnam.

Cependant, après avoir vu le manque de considération envers les vétérans du Vietnam, les démocrates avaient alors réajusté leur position et rejoint les républicains dans un soutien inconditionnel aux militaires.

Toutefois, même si elle est en avance, ni Hillary Clinton ni Donald Trump ne suscitent l’enthousiasme des électeurs américains.

Ils sont près de 60 % à se dire mécontents des candidats présentés par les deux grands partis du pays, toujours selon le sondage Washington Post et ABC News.

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire