Commerce transfrontalier, les libéraux ne s’inquiètent pas de l’ère Trump

Commerce transfrontalier, les libéraux ne s'inquiètent pas de l'ère Trump

La vision protectionniste du président élu Donald Trump, qui prendra officiellement ses fonctions ce mois-ci n’inquiète pas le gouvernement fédéral, convaincu que les économies du Canada et des États-Unis sont trop liées pour s’ignorer.

«C’est important pour notre économie. C’est important pour leur économie», a affirmé David Lametti, député de LaSalle-Émard-Verdun et secrétaire parlementaire de la ministre du Commerce international, dans une entrevue à Global News, dimanche.

M. Lametti ne craint pas de voir le nombre d’échanges commerciaux chuter, et ce, même si Donald Trump semble vouloir forcer les entreprises à garder leurs opérations en sol américain ou encore à les menacer de pénalités si elles décident de se relocaliser.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, apparaît avec l’ambassadeur du Canada aux États-Unis, David McNaughton, dans une vidéo destinée au Congrès américain et publiée récemment sur YouTube dans laquelle les deux hommes parlent de la grande force des deux pays lorsqu’ils combinent leur potentiel.

«Nous savons que nous sommes mieux servis lorsque nous relevons les défis ensemble», y affirment-ils.

Ce degré de confiance n’est pas partagé par les partis de l’opposition à Ottawa qui estiment que le gouvernement libéral n’a tout simplement pas de plan pour faire face à la musique.

«Je ne vais pas discuter de ce que devrait être ou ne pas être notre plan. Nous allons continuer de promouvoir les intérêts canadiens auprès de la nouvelle administration américaine», a affirmé M. Lametti à Global News.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire