Concassage Longueuil deux hypothèses initié

Concassage Longueuil  deux hypothèses initié

Deux jours après le ‘Crash ‘ un petit avion dans la cour Office de Longueuil résidence d ‘ IP du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST ) se poursuit.

Agence QMI
14-07-2014 | 20h17

Dernière mise à jour: 14-07-2014 | 20h17

Deux jours après l’écrasement d’un petit avion dans la cour arrière d’une résidence de Longueuil, l’enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) se poursuit.

Les enquêteurs du BST devraient être en mesure d’examiner la carcasse de l’appareil dès mardi. C’est aussi ce jour-là qu’ils pourraient rencontrer la jeune pilote de 17 ans qui a été impliquée dans l’accident.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, deux hypothèses seraient privilégiées. L’écrasement pourrait être attribuable à un problème de volet ou à un problème de givrage dans le carburateur.

D’ailleurs, selon les informations obtenues par TVA Nouvelles, le contrôleur aérien a remarqué dès le décollage que quelque chose n’allait pas avec l’aéronef.

«Est-ce que ça va’», a-t-il demandé, remarquant que l’avion ne montait pas assez rapidement. La jeune pilote a répondu par l’affirmative avant de s’écraser peu de temps après.

Aux commandes dès 14 ans

L’événement soulève aussi des questions quant à l’âge légal pour piloter un avion.

Selon la réglementation actuelle, un adolescent de 14 ans peut obtenir un permis d’élève-pilote et piloter en solo un appareil.

Le permis loisir peut quant à lui être obtenu dès 16 ans alors que la licence de pilote privée est quant à elle réservée aux personnes de 17 ans et plus.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire