Congédié par Énergie Jeff Fillion retrouvera un micro dès lundi

Congédié par Énergie Jeff Fillion retrouvera un micro dès lundi

Jeff Fillion a envoyé un communiqué mercredi pour réagir à son congédiement de Bell Média. Il a demandé aux médias de lui laisser vivre ces moments en famille, puis il a annoncé qu’il sera derrière le micro de Radio Pirate lundi, où il animera sa quotidienne pour ses abonnés.

«Je demande à tous les médias de respecter mon désir de vivre ce moment en privé avec ma famille et mes amis. Je n’ai aucun commentaire à émettre pour le moment sur la question», a-t-il mentionné.

Mercredi, Bell Média a finalement congédié l’animateur, au lendemain de l’annonce de sa suspension.

L’entreprise a fait l’annonce par le biais de sa page Facebook. «Nous annonçons que Jeff Fillion ne travaille plus pour Bell», pouvait-on y lire.

Pour l’instant, Bell Média reste muet sur ce qu’il adviendra de l’émission du retour à Énergie 98,9.

Jeff Fillion avait commenté sur Twitter le passage d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle dimanche, où l’«ex-dragon» se confiait pour la première fois sur le décès de son fils Thomas, âgé de 14 ans, en décembre dernier.

Il révélait que son fils avait envoyé des messages clairs de suicide sur un site qui appartient à Amazon, disant que l’entreprise aurait dû réagir. «C’est la faute à Amazon…», a répliqué Jeff Fillion sur les réseaux sociaux.

Jeff Fillion n’était pas en ondes pour son émission du retour, mardi après-midi, et son compte officiel Twitter et Facebook avait été désactivé. Pour le moment, il est remplacé par Maxime Tremblay, qui anime habituellement l’émission «100 % talk» entre 13 h et 15 h.

En entrevue avec Paul Arcand, mardi, Alexandre Taillefer avait vivement interpellé Bell, soutenant qu’il était victime d’attaques personnelles de Fillion «depuis quelques mois».

«Quand une entreprise accepte que quelqu’un comme ça puisse avoir une attitude aussi négative, malhonnête, des attaques personnelles constantes… je ne peux pas croire qu’une entreprise conserve ce gars-là derrière un micro. C’est au détriment de notre société», avait-il dit.

Bell Média, l’employeur de Jeff Fillion, soutient la cause de la santé mentale.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire