Couillard se attend à une élection référendaire en 2018

Couillard se attend à une élection référendaire en 2018

Philippe Couillard est convaincu que la prochaine élection générale, prévue en 2018, mettra l’accent sur la participation de ‘ un troisième référendum sur la souveraineté du Québec.

QUÉBEC – Philippe Couillard est convaincu que la prochaine élection générale, prévue en 2018, portera sur la tenue d’un troisième référendum sur la souveraineté du Québec.

Selon le premier ministre, la course à la direction du Parti québécois (PQ) s’est transformée en «un concours entre les candidats pour savoir qui est le plus radical pour la séparation du Québec».

Il en veut pour preuve la proposition faite par le favori dans la course à la chefferie péquiste, Pierre Karl Péladeau, qui souhaite créer un institut de recherche sur la souveraineté s’il est élu à la tête du PQ. Dès lors, l’enjeu de la prochaine élection ne laisse plus place au doute selon Philippe Couillard.

«La question, ça va être: référendum souveraineté-séparation, ça va être ça. Là, ils vont dire: «non, non, non, ce n’est pas ça, ça va être autre chose». Mais non, c’est ça la question déjà pour 2018.»

Convaincu que les Québécois ne voudront rien savoir d’un autre référendum sur l’indépendance, Philippe Couillard a même trouvé «formidable» que le PQ abatte déjà son jeu plus de trois ans avant la tenue du prochain scrutin.

«Écoutez, je n’en espérais pas tant. Le Parti québécois nous met ça sur le plat là, devant nous», s’est-il réjoui. 

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire