Course au PQ , pourquoi les jeunes sont si peu intéressés

Course au PQ , pourquoi les jeunes sont si peu intéressés

Dans les débats, discours ou entrevues, les candidats à la direction du Parti québécois font souvent référence aux plus jeunes générations. Pourtant, celles-ci semblent peu intéressées par la course.

Un texte de Mathieu Dion

Nous nous sommes rendus à l’Université Laval à Québec pour rencontrer des étudiants et leur demander s’ils la suivent de près. Disons qu’elle suscite peu d’enthousiasme.

Notre constat n’a rien de scientifique, mais confirme une fois de plus ce dont avaient fait état « Les Trois Mousquetaires » en 2004. Ces trois jeunes députés péquistes avaient parcouru des écoles secondaires, cégeps et universités du Québec pour tenter de comprendre le départ des jeunes de leur parti. Bilan : de nombreuses causes préoccupaient les jeunes avant celle de la souveraineté, notamment celles de l’environnement et de la mondialisation.

Ce qu’il faut à l’avenir au Parti québécois, c’est de consulter les jeunes. […] On a arrêté d’évoluer. On a arrêté de faire évoluer le discours.

Ariane Cayer, présidente du comité national des jeunes du Parti québécois

Engagements des candidats envers les jeunes

Comme dans toute campagne, cela dit, les candidats multiplient les engagements et plusieurs concernent les jeunes, que ce soit en matière d’éducation, de famille ou de croissance économique. Nous avons donc demandé au clan de chacun d’eux de déterminer les trois engagements qu’ils jugent plus importants.

Alexandre Cloutier, 39 ans

Conseil jeunesse avec des jeunes qui conseillent le premier ministre
Gratuité scolaire pour 50 % des familles 
Retour au tarif unique pour les CPE

Jean-François Lisée, 58 ans

Allègement du cadre réglementaire pour les cinq premières années des nouvelles entreprises
Salaire minimum à 15 $ l’heure d’ici 2022
Remboursement des frais de scolarité pour les étudiants issus des milieux défavorisés et la classe moyenne

Martine Ouellet, 47 ans

Gratuité scolaire pour tous
Connexion Internet avec bande passante illimitée de 1000 mégabits par seconde au tarif moyen des pays l’OCDE
Création de 350 000 emplois d’ici 2030 avec l’électrification des transports et la modernisation des usines

Paul St-Pierre Plamondon, 39 ans

Amélioration de la situation des jeunes mères pour favoriser l’égalité homme-femme
Renforcement des lois sur les normes du travail pour contrer les clauses orphelins
Réinvestissement dans le financement pour soutenir les projets jeunesse

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire