Crise à Kashechewan, seize autres enfants évacués

Crise à Kashechewan, seize autres enfants évacués

KASHECHEWAN Les autorités ont procédé lundi à l’évacuation de seize autres enfants de Kashechewan, en Ontario, affligés de graves problèmes de peau qui pourraient avoir été causés par la mauvaise qualité de l’eau est les conditions de vie insalubres dans la réserve.

Un nombre grandissant d’enfants de cette communauté crie située sur le bord de la baie James sont aux prises avec des éruptions cutanées fulgurantes et selon le député fédéral de l’endroit, Charlie Angus, l’eau et la moisissure pourraient être en cause. Des adultes sont aussi aux prises avec cette condition.

Un élan de solidarité a été déclenché au cours des dernières lorsqu’un ancien chef de Kashechewan a publié sur Facebook des photos troublantes de plusieurs enfants couverts de plaies pour sensibiliser la population.

«Le gouvernement doit comprendre que la crise n’est pas un accident, elle est systémique, a affirmé M. Angus lundi. Il est temps de mettre fin au manque chronique de financement en infrastructure et en santé dans les communautés du Nord.»

Une équipe médicale se rendra dans la réserve de Kashechewan mardi pour évaluer la situation et examiner tous les enfants. Les enjeux sanitaires, le système de traitement d’eau et d’égout seront étudiés.

Selon M. Angus, les éruptions cutanées de ce genre sont récurrentes dans les réserves autochtones du nord de l’Ontario appelé territoire du traité 9 en raison des conditions de vie déplorables.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire