Daniel Alfredsson en uniforme jeudi

Daniel Alfredsson en uniforme jeudi

Daniel Alfredsson pourrait porter son maillot numéro 11 pour la dernière fois avant ‘ accrocher chaussures pour toujours.

GARDEN CITY, New York – Daniel Alfredsson pourrait porter son chandail numéro 11 une dernière fois avant d’accrocher ses patins pour de bon.

Le scénario est en train d’être finalisé et rien n’est encore coulé dans le béton. Toutefois, des sources au sein de la Ligue nationale de hockey ont confirmé à l’Agence QMI, lundi, que l’athlète de 41 ans participera au réchauffement d’avant-match, jeudi.

C’est donc dire que l’ancien capitaine des Sénateurs d’Ottawa patinera en compagnie de ses anciens coéquipiers lorsque la formation de l’Ontario foulera la patinoire du Centre Canadian Tire face aux Islanders de New York, jeudi soir.

Cependant, un joueur qui n’a pas de contrat ne peut pas participer à un réchauffement d’avant-match. Il est donc possible de croire que les Sénateurs ont dû obtenir une permission spéciale de la part de la Ligue. Et qu’il n’y a probablement eu aucun problème.

Ce n’est donc pas surprenant que le propriétaire de l’équipe, Eugene Melnyk, ait envoyé un message par le biais de son compte Twitter, lundi, avisant les amateurs d’être présents à l’intérieur de l’amphithéâtre bien avant que la partie commence, à 19 h 30.

«J’ai parlé à Alfie pour finaliser ce qui sera la plus grande célébration de « retour à la maison » que la ville d’Ottawa ait connue. Partisans des Sens, arrivez tôt à la partie», a indiqué Melnyk dans un micromessage.

Contrat d’une journée’

De plus, il est possible qu’Alfredsson, qui a passé la saison 2013-2014 dans l’uniforme des Red Wings de Detroit, signe un contrat d’une journée avec les Sénateurs et pour ainsi se retirer dans les couleurs qu’il a portées pendant 17 campagnes.

Et surtout, ne soyez pas surpris si vous voyez Alfredsson, qui sera accompagné de sa femme Bibi et de ses quatre fils, prendra part à la mise en jeu protocolaire avec le capitaine des Islanders, John Tavares.

Les Sénateurs auraient même poussé la célébration à un tout autre niveau et aurait offert à Alfredsson de faire une présence sur la patinoire pendant la partie. Toutefois, le principal intéressé n’y voyait aucun intérêt.

Le Suédois est simplement heureux de prendre part au réchauffement et de pouvoir faire ses adieux là où tout a commencé.

Revoir le numéro 11 sur la patinoire du Centre Canadian Tire sera un moment unique puisque la prochaine fois qu’il sera vu, ce sera pour être hisser dans les hauteurs du domicile de Sénateurs.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire