De l’air dans l’oreille pour soigner les migraines?

De l'air dans l'oreille pour soigner les migraines?

Parmi les symptômes des migraines: des maux de tête violents, des nausées et des vomissements, ainsi que des phases de fatigue. Ce qui la cause, en revanche, est assez difficile à déterminer.

Plusieurs théories ont été avancées au cours des années, l’une d’entre elle étant que les migraines pouvaient être imputées aux vaisseaux sanguins se développant dans le cerveau. Une autre est que les cellules du cerveaux mettraient en action le nerf trijumeau du visage, relâchant ainsi des produits chimiques, qui feraient par la suite enfler les vaisseaux sanguins dans la surface du cerveau.

Ces vaisseaux augmenteraient ensuite les signaux de la douleur en direction du cerveau. De nouvelles thérapies pour les migraines ont été conçues afin de stopper ces signaux dans leur course.

Aujourd’hui, on apprend qu’une simple bouffée d’air dans l’oreille pourrait tout arranger, et même être l’un des développements les plus prometteurs dans le traitement des migraines. En effet, le tympan permet d’accéder au nerf trijumeau, et en conséquence stopper les signaux de douleurs qui atteignent le cerveau.

Le procédé est simple: l’air est amené avec l’aide d’un otoscope, l’instrument utilisé en médecine pour inspecter les oreilles. Contrairement aux médecins qui utilisent l’otoscope pour envoyer de minuscules bouffées d’air, ce nouveau traitement propose une diffusion constante dans l’oreille pendant 20 minutes.

Ce nouvel essai a été entrepris par le Carrick Institute, en Arizona. Les scientifiques ont utilisé l’appareil sur 25 personnes souffrant de migraines, qui recevaient une session unique durant une attaque. Ces derniers jaugeaient ensuite de la sévérité de leurs symptômes, avant et après le traitement à base d’air.

«Le mécanisme du traitement proposé peut marcher grâce à une stimulation des nerfs du canal auditif et du tympan, a confié le Dr Andy Dowson, président du conseil médical consultatif de Migraine Action. Lors des migraines, le cerveau est hypersensible et facilement stimulé par les messages du système nerveux sensoriel. Cette technique remettrait les signaux à zéro. Il serait très intéressant de voir où va cette étude.»

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire