Début du processus formel d’extradition d’El Chapo vers les États-Unis

Début du processus formel d'extradition d'El Chapo vers les États-Unis

Le processus formel d’extradition vers les États-Unis du trafiquant de drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman a commencé dimanche avec des démarches d’Interpol Mexique, a annoncé la justice mexicaine.

Des représentants d’Interpol Mexique ont remis à l’intérieur de la prison d’Altiplano, établissement de haute sécurité proche de la capitale et où Guzman est détenu, «deux mandats d’arrêt aux fins d’extradition», ce qui constitue «le début formel de la procédure», a indiqué dans un communiqué le Parquet du Mexique.

Les autorités judiciaires mexicaines ont d’ailleurs annoncé qu’elles fourniraient «des éléments» pour combattre toute stratégie de la défense de Guzman en vue de s’opposer à son extradition.

L’un des avocats du trafiquant, Juan Pablo Badillo, s’est engagé à porter le cas jusqu’à la Cour suprême s’il le faut. «Il ne devrait pas être extradé, car le Mexique a une Constitution juste», a dit l’avocat aux journalistes.

La traque d’«El Chapo» s’est achevée vendredi dans la ville côtière mexicaine de Los Mochis, dans l’État de Sinaloa, sa région natale, lors d’un raid de la Marine mexicaine au cours duquel cinq de ses hommes de main ont été tués et un militaire blessé.

Arrêté alors qu’il tentait de fuir, Guzman a été transféré à la prison d’Altiplano. C’est de là qu’il s’était évadé le 11 juillet par un tunnel de 1,5 kilomètre creusé sous la prison et qui partait de la douche de sa cellule.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire