Décès d’un déneigeur, mort évitable selon la CNESST

Décès d'un déneigeur, mort évitable selon la CNESST

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) met en garde contre le déneigement de toitures à la suite du décès d’un déneigeur qui s’est retrouvé enseveli sous la neige l’an dernier. Julien Dufour, président de l’entreprise Constructions Gérard Dufour, a perdu la vie le 31 mars 2015 alors qu’il s’adonnait à des travaux de déneigement sur le toit d’une résidence de Sainte-Irénée, dans la région de Charlevoix. 

L’homme a décidé de rejoindre deux autres travailleurs qui se trouvaient déjà sur le toit pour dégager de la neige qui était glacée et durcie. Malheureusement, la neige s’est détachée et a entrainé les trois hommes.

M. Dufour s’est retrouvé enseveli sous 1,5 mètre de neige, dont le poids estimé équivaut à une petite voiture compacte, le rendant incapable de se dégager.Selon la CNESST, le décès de M. Dufour aurait pu être évité, s’il avait procédé à partir du sol.

«Le risque qu’ils puissent être entraînés et chuter en raison d’un glissement de la neige n’a pas été identifié lors de l’analyse des risques. Ceci a mené à l’utilisation d’une méthode de travail inadéquate», fait valoir Fatim Diallo, inspectrice à la CNESST. À l’aide d’une pelle télescopique, les travailleurs auraient pu éviter une telle tragédie. «Dans ce cas-ci, comme la toiture était inclinée, il aurait été possible de déneiger à partir du haut et de tirer la neige vers le bas», enchaîne Mme Diallo. Alors que l’hiver est déjà à nos portes, la CNESST appelle à la prudence lors des déneigements. D’ailleurs, le rapport d’accident sera remis à plusieurs associations et entreprises visées par ce genre de travaux. «Nous sommes aux premiers balbutiements de l’hiver, vous comprendrez que nous sommes préoccupés. Avec les chutes de neige de cette semaine, on veut que les gens se rappellent de bien planifier les travaux de déneigement des toits», insiste Caroline Sylvestre, directrice santé et sécurité de la CNESST.

Étiquettes :

Laisser un commentaire