Déclaration-choc d’un journaliste au congrès de la FPJQ, des propos mal interprétés dit-il

Déclaration-choc d'un journaliste au congrès de la FPJQ, des propos mal interprétés dit-il

Le journaliste de CIHO FM de Charlevoix, Geoffré Samson, dit «avoir été mal interprété» ce matin: il n’aurait jamais senti de pression de la députée Caroline Simard pour contrôler l’information diffusée, tout en mentionnant «qu’en petite localité, tu ne veux pas te mettre des gens ou des élus à dos».

Il semblerait que le journaliste parle d’un gazouillis qui mentionne des menaces de la part de la députée à son égard.

La version plus près de la réalité serait plutôt celle-ci, comme l’écrit notre journaliste Jean-Nicolas Blanchet.

En plus des précisions apportées plus haut, Samson mentionne à TC Media qu’il se sent parfois comme un messager plutôt qu’un journaliste.

Pour ce qui est du directeur de l’information de CIHO FM, Louis Vignola, il refuse d’émettre des commentaires sur les propos de son journaliste avant de l’avoir rencontré en personne.

Ce matin, le directeur de l’information a contacté Geoffré dans le but de clarifier un peu la situation. Vignola explique que lui et Samson devraient se voir d’ici lundi. Pour l’instant, Geoffré reste un employé de CIHO FM.

Depuis ce matin

Son employeur s’est rapidement dissocié des propos (au départ, certains mentionnaient que Samson avait été menacé par l’équipe de Simard) tenus à Saint-Sauveur par son journaliste.

Capture d’écran – Facebook

L’équipe de la députée libérale Simard aurait téléphoné à la station après la publication initiale (erronée, celles des menaces) du témoignage du journaliste.

Ensuite, elle s’est «défendue» sur les médias sociaux, en mentionnant que la direction de CIHO «ne comprend pas la sortie de G. Samson». 

Le public a vivement critiqué le manque de soutien de la part de la station envers son journaliste. La publication a finalement été retirée de la page Facebook et Twitter de CIHO en début d’après-midi. 

Pour sa part, la FPJQ a tenu a apporter son soutien à M. Samson.

Tant la déclaration de Samson que la réaction de la station de Charlevoix qui a suivi ont beaucoup fait réagir. Voici quelques réactions. 

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire