Des centaines d’étudiants se sont opposés à l’huile

Des centaines d'étudiants se sont opposés à l'huile

Les étudiants et les membres de groupes environnementaux farouchement opposés aux d projets de pipelines centaines d ‘ exprimée en centre-ville Montréal le samedi après-midi.

MONTRÉAL – Des centaines d’étudiants et de membres de groupes écologistes farouchement opposés aux projets d’oléoducs ont manifesté au centre-ville de Montréal, samedi après-midi.

Organisée par la Coalition Étudiants contre les oléoducs (ÉCO), la manifestation a débuté vers 13 h, à l’angle de la rue Guy et du boulevard de Maisonneuve.

Les manfiestants se sont dit près à tout faire pour freiner les projets d’Énergie Est, de TransCanada ainsi que l’inversement de la ligne 9B d’Enbridge.

Patrick Bonin de Greenpeace a pris la parole avant le début de la marche pour insuffler une dose d’énergie aux manifestants. «Ce n’est pas le genre de projet qu’on va accepter. S’il le faut, on va se coucher devant les bulldozers. Il faut arrêter ce projet-là», a-t-il lancé.

Anthony Germain, un étudiant présent à la manifestation est d’avis qu’il faut «se battre contre l’état pétrolier qu’Harper et Couillard tentent de créer. Il faut qu’on devienne indépendant énergétiquement et qu’on se libère du pétrole», a-t-il suggéré.

Selon lui, il vaudrait mieux investir dans les énergies renouvelables et l’éduction «parce qu’une population éduquée pourra porter un regard critique sur les choses».

Manifestation illégale

Puisque l’itinéraire de la marche n’a pas été dévoilé aux policiers, la manifestation a été déclarée illégale dès le début, en vertu du règlement P-6. Des policiers à pied se trouvaient sur les trottoirs et suivaient de près les manifestants.

Aucun méfait n’a été signalé et aucune arrestation n’a été faite.

La manifestation a pris fin au square Victoria après quelques allocutions.

Aussi sur Canoe.ca

Cliquez sur «J’aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire