Des incertitudes pour les touristes d’Anticosti

Des incertitudes pour les touristes d'Anticosti

L’industrie touristique doit se faire rassurante sur Anticosti cet été, alors que la clientèle craint que des barrages autochtones compromettent l’accès à l’île, ou encore, que des chevreuils tombent dans des puits de pétrole.

Avec la grande médiatisation entourant l’exploration pétrolière sur l’île, l’industrie touristique d’Anticosti doit se faire rassurante auprès de sa clientèle, qui se montrerait particulièrement craintive cet été.

Exploration pétrolière

Les projets d’exploration de Pétrolia et de ses partenaires d’Hydrocarbures Anticosti ont soulevé énormément de questionnements chez les visiteurs potentiels.

«Effectivement, ça peut créer une certaine forme d’incertitude. On s’est fait poser des questions sur le contexte, des gens qui ne connaissent pas du tout les lieux se demandaient si c’était encore accessible, s’ils allaient juste voir des puits de pétrole», a dit Marie-Soleil Vigneault, directrice générale de Tourisme Côte-Nord Duplessis.

Sécurité

Des touristes ont même évoqué des craintes pour leur sécurité. «Les revendications des Autochtones ont aussi fait peur à certains touristes, qui craignaient d’arriver et qu’il y ait des barrages. On s’est aussi fait demander s’il y avait des dangers pour la sécurité. Ça va jusque-là», a dit Mme Vigneault.

La directrice de Tourisme Côte-Nord Duplessis constate que l’information à propos de l’île ne circule pas toujours adéquatement. «Parfois, les gens entendent une partie de l’information et se font beaucoup de scénarios dans leur tête. Il y a beaucoup de désinformation», a-t-elle dit.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire