Des militaires canadiens arrêtés au Japon pour possession de drogue

Des militaires canadiens arrêtés au Japon pour possession de drogue

TOKYO |  Deux Canadiens, dont un membre des Forces armées canadiennes, ont été arrêtés et emprisonnés au Japon pour possession de drogue.

Selon le journal «Ottawa Citizen», un autre membre des Forces armées, qui a été arrêté, a été depuis libéré par la police.

L’incident s’est produit à Tokyo, lundi, et implique du personnel à bord du «HMCS Winnipeg». La frégate canadienne était en visite au moment des arrestations.

Une des trois personnes arrêtées était un civil, affecté au «HMCS Winnipeg», mais considéré comme un membre d’équipage. L’employé civil, de même qu’un militaire, sont accusés d’usage d’une substance contrôlée.

Le contre-amiral Gilles Couturier de la marine canadienne a fait savoir dans un communiqué que c’était tolérance zéro en matière d’usage et de possession de drogue. «Je peux dire avec certitude que notre réponse sera basée sur les faits et servira à rappeler et rassurer tous ceux qui servent dans la Marine royale canadienne qu’un comportement inacceptable, quelle que soit sa nature, n’a pas sa place dans nos rangs», a rapporté le «Ottawa Citizen».

Le «HMCS Winnipeg» est actuellement sur le chemin du retour vers son port d’attache à Esquimalt, en Colombie-Britannique.

Les deux membres d’équipage qui toujours emprisonnés peuvent compter sur l’aide des services consulaires canadiens.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire