Des souris occupées au Marché Victoria oriental

Des souris occupées au Marché Victoria oriental

Le Marché Victoria oriental a reçu une autre amende pour une infestation de souris, deux ans après avoir dû fermer pour exterminer la vermine.

Les inspecteurs en salubrité alimentaire n’ont pas dû être surpris le 16 juin 2014 quand ils ont vu des excréments de souris partout et des sacs de nourriture rongés par la vermine dans le Marché Victoria oriental, situé au 6324, avenue Victoria, à Montréal.

C’est la quatrième fois en trois ans que les gardiens de la propreté constatent un problème similaire. En mai 2013, ils avaient même imposé la fermeture du commerce pendant cinq jours tellement l’infestation était importante, au point d’être une menace à la santé des clients.

Le 28 octobre dernier, un juge de la cour municipale a condamné l’épicerie à une amende de 3000 $ pour la présence indésirable de rongeurs en 2014.

Les inspecteurs ont vu des sacs d’arachides, d’acajous de sucre et de riz rongés par la vermine. Et quand ils n’étaient pas rongés, les souris s’étaient servies de ces sacs comme d’une toilette en déféquant dessus. Des clients pouvaient faire la triste découverte en prenant ces produits pour les acheter.

Le même problème existait au sous-sol, mais au moment où les inspecteurs s’y rendaient, le proprio et un employé s’affairaient à nettoyer les lieux.

Les inspecteurs ont aussi vu plusieurs équipements malpropres, dont des planches à découper et des surfaces de travail moisies, mais on n’a pas sévi à cet égard.

En mai 2013, le problème de vermine était encore pire. On parlait alors d’une infestation. C’est pourquoi le commerce a été fermé. Une amende de 2000 $ avait alors été imposée au commerçant. Et c’était sans compter les lieux malpropres, le yogourt qui traînait à 17 °C et le frigo qui était à 12 °C alors que le maximum permis est de 4 °C.

D’ailleurs, le marché a été condamné en octobre 2012 à une amende de 1800 $ pour l’insalubrité des lieux.

Depuis, le propriétaire a été rencontré à de nombreuses reprises par le service d’inspection. Si les rapports d’inspection ne sont toujours pas parfaits, l’amélioration est importante. Depuis 2014, le niveau de risque pour la santé est passé de «élevé» à «moyen».

Il n’a pas été possible de parler au propriétaire du commerce, Patel Laxmiben.

‘ Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.

Extraits du rapport

« Excréments sur les tablettes qui sont en contact avec les produits emballés. » ‘ Les inspecteurs

Planche à découper moisie.

Sacs d’arachides et de riz rongés par les souris.

Malpropreté des réfrigérateurs et du présentoir à produits laitiers.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire