Desjardins abaisse ses prévisions pour le Québec

L’accélération de l’économie tant attendue en début d’ année au Québec n’aura pas lieu, alors que Desjardins vient de nouveau d’abaisser ses prévisions de croissance.

Desjardins Études économiques table désormais sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 1,2% pour 2016, en recul d’un dixième de point de pourcentage par rapport à sa prévision antérieure. Le rythme de croissance est comparable à celui de 2015, estimé à 1,1%.

Il faudra attendre à l’an prochain pour connaître une accélération plus soutenue, quoique Desjardins ait aussi réduit ses prévisions d’un dixième de point de pourcentage, à 1,7%.

Depuis janvier, Desjardins n’a cessé de réduire ses attentes, alors qu’on prévoyait alors une croissance de 1,5% pour 2016.

Les ménages ont dépensé solidement au premier trimestre, compensant pour le manque de vigueur des exportations et des investissements des entreprises. La contribution des ménages semble toutefois s’estomper, si bien que le PIB marquera une pause au deuxième trimestre, croient les économistes de Desjardins.

«Le climat d’incertitude mondiale accentué par le Brexit prolongera la période de morosité des entreprises», estime-t-on.

Le rythme de croissance économique attendue pour le Canada sera aussi de 1,2%, comparativement à 1,1% en 2015. En janvier, Desjardins prévoyait une croissance de 1,7%.

Le Brexit aura aussi un impact négatif sur l’économie canadienne, auquel s’ajouteront les effets négatifs des feux de forêt en Alberta «qui ont fortement entravé la croissance économique en mai». Le deuxième trimestre devrait se solder par un recul d’environ 1,5% du PIB.

«Un retour positif est toutefois attendu dès le troisième trimestre», soutient Desjardins.

Le Mouvement a aussi fait réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour les États-Unis, qui passe de 2% à 1,6%.

«La consommation s’est accélérée (depuis le printemps), mais une contraction de l’investissement et un rare déstockage ont miné la croissance. Certains signes suggèrent un rebond estival». 

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire