Deux s’urs retrouvées 30 ans après leur disparition

Deux s'urs retrouvées 30 ans après leur disparition

LETHBRIDGE, Alberta – Deux s’urs originaires d’Alberta ont été retrouvées saines et sauves aux États-Unis par la police de Lethbridge, 30 ans après leur disparition.

Leurs empreintes digitales ont confirmé leurs identités, clôturant ainsi une vieille affaire non classée, a rapporté jeudi le réseau CTV.

Anna Hakze, 67 ans, et sa s’ur Kym Hakze, 53 ans, vivent aujourd’hui aux États-Unis. Elles avaient respectivement 43 et 29 ans lorsqu’elles ont disparu dans le milieu des années 80. À l’époque, Anna avait été séparée de sa famille et était confrontée à des difficultés financières. Très proches l’une de l’autre, elles auraient décidé de partir ensemble. Selon la police, elles ignoraient être recherchées.

Leur mère, aujourd’hui décédée, avait signalé leur disparition en 2003, plus de 10 ans après son dernier contact avec elles.

Retrouvées grâce à un livre

C’est un détective qui a localisé les deux femmes en retrouvant un livre écrit par l’une d’elles, sous un pseudonyme.

Le sergent d’état-major Scott Woods, du service de police de Lethbridge, a déclaré à CTV «qu’elles étaient parties en raison de tensions familiales et avaient déménagé pour vivre leur propre vie». Il a ajouté qu’elles auraient utilisé plusieurs pseudonymes après avoir quitté l’Alberta pour finalement se rendre aux États-Unis.

Au départ, la police avait évoqué la possibilité que les deux femmes fassent partie des victimes de Robert Pickton, tueur en série canadien condamné en 2007 pour avoir tué et enterré dans sa ferme plusieurs femmes. Cependant, les tests d’ADN sur les corps retrouvés n’avaient pas pu établir de lien avec les deux s’urs.

«Nous sommes soulagés, a indiqué le sergent Scott Woods, la plupart des cas ne se terminent pas aussi bien.»

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire