Déversement de 135 millions de litres d’eaux usées à Québec

Déversement de 135 millions de litres d'eaux usées à Québec

QUÉBEC – À partir de la semaine prochaine, la Ville de Québec déversera 135 millions de litres d’eaux usées non traitées dans le fleuve Saint-Laurent et dans la rivière Saint-Charles.

Ces chiffres, tout à fait habituels, ne ressemblent en rien au flushgate montréalais, a fortement insisté l’administration municipale.

Bon an mal an, la Ville de Québec déverse 580 millions de litres d’eaux usées dans ses cours d’eau lors d’événements prévisibles. Le chiffre sera sensiblement le même cette année. Les 135 millions de litres ne s’ajouteront donc pas aux quantités annuelles habituelles, a-t-on fait remarquer.

Cette mesure est rendue obligatoire par des travaux d’entretien majeurs sur quatre ouvrages d’assainissement des eaux usées, a expliqué l’administration municipale mardi après-midi. «Si on ne fait pas ces travaux, on risque un déversement de 1,5 milliard de litres dans le fleuve», a indiqué Gilles Labbé, directeur du Service du traitement des eaux.

Selon lui, le déversement projeté «n’a pas de commune mesure avec Montréal» où 4,9 milliards de litres avaient été déversés l’année dernière. Une controverse avait éclaté à l’époque, dans ce qui est resté dans les mémoires comme étant le flushgate.

«On veut répondre aux questions avant et non pas après (le déversement)», a insisté M. Labbé en admettant que la municipalité procédait là à une opération de communication pour bien informer la population.

Les travaux d’un peu plus de 50 000 $ permettront de prévenir des bris à la Station d’épuration ouest, à la Station d’épuration est, au Poste Saint-Pascal et au Poste Limoilou. «Si on ne fait pas ces travaux, il y a un risque de bris majeurs et de refoulement dans les résidences», a ajouté Gilles Labbé.

Impact «négligeable»

Ce dernier jure que l’impact sur le fleuve est «négligeable», puisque les 135 millions de litres d’eaux représentent 0,1 % du volume moyen d’eaux usées traitées annuellement et moins de 0,01 % du débit moyen du fleuve.

Les travaux auront lieu par temps sec et seront reportés en cas de pluie. Ils se dérouleront durant les périodes à débit minimum d’eaux usées, soit à partir de la nuit.

L’administration Labeaume assure que les gouvernements du Québec et du Canada ont donné leur accord pour ces travaux durant lesquels les citoyens sont vivement appelés à limiter leur consommation d’eau.

Travaux et impacts

Station d’épuration ouest, entretien électrique, travaux le 22 novembre 2016. Durée de 14 heures. 50 millions de litres déversés.

Station d’épuration est, entretien électrique, travaux le 23 novembre 2016. Durée de 13 heures. 60 millions de litres déversés.

Poste Saint-Pascal, réparation mécanique, travaux les 1er et 2 décembre 2016. Durée de 6 heures. 18 millions de litres déversés.

Poste Limoilou, installation d’une vanne, travaux en février 2017. Durée de 10 heures. 7 millions de litres déversés.

Source: Ville de Québec

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *