Direction du NPD, Niki Ashton se lance dans la course

Direction du NPD, Niki Ashton se lance dans la course

OTTAWA – La députée manitobaine Niki Ashton a lancé sa campagne à la direction du NPD, mardi, avec la ferme intention d’ancrer le parti bien à gauche.

«On est un parti de gauche. Et on se perd lorsqu’on n’est pas un parti de gauche. Il faut être fier de nos principes et de nos valeurs», a-t-elle déclaré dans son local de campagne d’Ottawa.

Sans entrer dans les détails, Mme Ashton a esquissé le contour des enjeux qu’elle souhaite aborder durant la campagne, dont les thèmes principaux sont les inégalités sociales et les changements climatiques.

Mme Ashton souhaite donc s’attaquer aux traités de libre-échange «injustes», fournir un accès universel aux médicaments et instaurer la gratuité scolaire jusqu’à l’université, même si ces deux dernières questions relèvent des provinces.

En voulant «défier les élites, les riches et les puissants», Mme Ashton emprunte le message qui a fait le succès du candidat démocrate défait Bernie Sanders, pour qui elle a milité lors des primaires démocrates aux États-Unis.

C’est la deuxième fois que Mme Ashton brigue la direction du NPD. En 2012, la députée de la circonscription de Churchill-Keewatinook Aski avait été éliminée dès le premier tour, récoltant un maigre 5,7 % des suffrages exprimés.

Niki Ashton devient donc la première femme à briguer la chefferie du NPD.

Jusqu’à présent, seuls trois hommes, les députés Peter Julian, Guy Caron et Charlie Angus, ont déposé leur candidature.

Étiquettes :

Laisser un commentaire