Direction Hamilton pour les Alouettes

Direction Hamilton pour les Alouettes

Les Alouettes écrasé les Lions 50-17 dimanche après-midi.

MONTRÉAL – Les Alouettes de Montréal ont piétiné les Lions de la Colombie-Britannique pour se qualifier en vue de la finale de l’Est, dimanche, devant une foule décevante de 15 107 spectateurs au stade Percival-Molson.

Les joueurs de Tom Higgins ont inscrit quatre touchés par la course pour écraser les visiteurs au compte de 50-17. Il s’agissait, et de loin, de leur meilleure performance offensive en 2014.

Et c’est arrivé au bon moment!

Du même coup, les Moineaux ont remporté un premier match éliminatoire depuis 2010, soit une disette de trois rencontres.

«Je souhaitais une explosion de mon attaque, mais pas au point de marquer 50 points, a souligné Higgins lors de son point de presse d’après-match. Je suis très satisfait du rendement de mes hommes et d’être du côté des gagnants.»

Un déclic au deuxième quart

Avec un mince avantage de 1-0, les Alouettes se sont forgé une avance insurmontable à compter du deuxième quart avec les majeurs de S.J. Green et Duron Carter.

«On s’est aperçu qu’on contrôlait de la ligne de mêlée, a souligné Higgins. À ce moment, ça nous donnait une petite indication de ce qui s’en venait pour le reste de la partie.«Puis, après la séquence à l’attaque lors des premières secondes de la deuxième demie, on a senti qu’on les avait dans les câbles.»

Sans être spectaculaire, Jonathan Crompton a mené sa formation à une neuvième victoire à ses 11 dernières parties. Il a complété 14 de ses 21 passes pour 155 verges avec deux touchés et une interception.

«On voulait démontrer que notre dernière séquence n’était pas de la frime, a indiqué le pivot. On a très bien joué après avoir connu une excellente semaine d’entraînements.»

L’émergence de Rutley

Lors de ce match, on a découvert le porteur de ballon Brandon Rutley. À son premier départ en carrière dans la Ligue canadienne de football, il a été très solide avec une récolte de 98 verges par la course et 22 autres par la passe ainsi qu’un touché.

L’Américain a essuyé quelques larmes après avoir contacté son amie de c’ur Michelle à la suite de sa belle performance.

«C’est une journée émotive pour nous, a souligné Rutley. J’ai dû faire preuve de patience pour obtenir cette opportunité et je l’ai saisie.

«J’avais hâte d’être sur le terrain avec mes coéquipiers de l’attaque et de pouvoir montrer mon savoir-faire. Je me suis préparé de la même façon pendant toute la saison et ç’a rapporté des dividendes.»

Les trois pivots sur le jeu

Même si on a assisté à un duel à sens unique, on a vu les trois quarts des Alouettes sur le terrain durant les 60 minutes de la partie.

Crompton, Alex Brink et Tanner Marsh ont tous été sur le jeu pour au moins un touché de leur équipe. Marsh en a profité pour franchir la ligne des buts à deux reprises.

«Je sais que mon nom n’est pas souvent mentionné dans les médias, a indiqué le Texan. Je suis un jeune joueur et j’apprends encore les rudiments du métier.

«Je connais mon rôle et je l’accepte, a ajouté Marsh. Je fais tout en mon pouvoir pour aider ma formation à connaître du succès.»

Jerald Brown, sur un retour d’échappé de 103 verges, et Chris Rainey ont inscrit les autres touchés des gagnants.

Le club montréalais a maintenant rendez-vous avec les Tiger-Cats, dimanche prochain, à Hamilton.

Aussi sur Canoe.ca

Cliquez sur «J’aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire