Discours haineux, blocage au Parlement

Discours haineux, blocage au Parlement

Le Parti québécois promet de bloquer l’étude du projet de loi 59 interdisant le discours haineux et demande au gouvernement de le retirer.

«La bataille que nous engageons est sérieuse, nous faisons une obstruction intelligente», a assuré la députée péquiste Agnès Maltais à l’occasion d’un point de presse, à l’Assemblée nationale. Selon Mme Maltais, le projet de loi 59 posera un frein à la liberté d’expression en plus de créer «un régime de police de la pensée (…) L’autocensure existe déjà», a soutenu Mme Maltais.

Déposé au printemps 2015, le projet de loi est paralysé à l’étape de l’étude article par article au Parlement. Les députés n’ont pas dépassé l’article 2 sur 43, a précisé la députée de Taschereau.

La ministre de la Justice Stéphanie Vallée, porteuse du projet de loi 59, refuse de s’alarmer et se dit «très patiente». Mme Vallée a répété qu’elle n’entend pas forcer l’adoption du projet de loi 59 en ayant recours en bâillon.

Plus de détails à venir…

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire