Douce panne de velours

Douce panne de velours

Reléguée aux oubliettes, depuis plusieurs décennies, la panne de velours fait tout un retour. Boudé depuis trop longtemps, le velours sort des boules à mites et s’expose au grand jour.

La panne de velours, ce tissu aussi doux que confortable, est de toutes les marques et de toutes les pièces, cet automne. Des robes, des jupes, des combinaisons, des chaussures, des sacs à main et même des colliers sont taillés dans le velours. De la veste bourgeoise, à la robe fatale en passant par le style pyjama, le velours apprivoise tous les styles et est omniprésent.

Mais attention, cette matière qui a un côté précieux datant de la Renaissance, pourrait aussi vous donner un look un peu trop vieillot. N’oublions pas que le vintage, c’est pour la nouvelle génération. La matière nous fait déjà assez penser à une autre époque, n’en rajoutez pas avec des coupes de style victorien, par exemple! Pour éviter de faire ressortir son côté kitsch, on choisit des coupes modernes ou près du corps. Long décolleté, même au dos, encolure cache-c’ur et ouverture sur la jambe lui donneront des airs de jeunesse. Pour éviter de surcharger la silhouette, on associe le velours à des matières plus légères comme le tulle, l’organza ou la soie. On peut aussi apaiser son aspect luxueux avec des matières plus «décontracte» comme le simple jean ou des accessoires comme le collier «choker» qui se traduit par un ruban près du cou. D’ailleurs, le velours passe facilement du jour ou soir et vice versa tout dépendant des pièces et des accessoires auxquels on l’associe. Auparavant réservé aux soirées mondaines, le velours est maintenant de toutes les occasions.

Le velours emprunte aussi plusieurs couleurs dont certaines sont plus faciles à porter que d’autres. Je vous conseille de commencer avec les couleurs riches et profondes comme le vert émeraude, le bourgogne, le noir et le bleu nuit qui font d’entrée de jeu très classe. Je dirais que seuls les jeunes et les expérimentés en style peuvent se permettre les teintes plus pâles comme le rose et les pastels.

En terminant, je dirais que grâce à la panne de velours, vous pourrez enfin vous habiller en mou tout en étant élégante!

L’innovation à travers le style

Ce manteau 3 en 1, le ­Monarch, inclut une ­coquille extérieure ­légère et une ­magnifique veste en duvet dont l’imprimé est issu d’une collaboration avec l’artiste ­canadienne Cheryl Voisine. L’imprimé «BlossomFever» est inspiré par la végétation de la Colombie-Britannique, domicile de l’artiste. Manteau Monarch 680 $ signé Orage, une compagnie québécoise dont nous sommes fiers!

Ligne de maquillage innovatrice

Reconnue à travers le monde, la gamme complète de maquillage Blinc, 100 % végane, est maintenant disponible dans les 54 boutiques Dans un Jardin. Blinc est une marque innovatrice qui a d’ailleurs commercialisé le mascara enveloppant les cils de «microtubes» recouvrant les cils, qui ne coule pas et qui s’enlève d’une pression des doigts. Mascara Blinc 29,95 $ Dans un Jardin.

Achat de la semaine

La gaine qui ne fait pas souffrir

C’est à Montréal que cette gaine révolutionnaire est née. Le tricot extensible et intelligent se traduit par des mailles plus serrées pour procurer un maximum de maintien au ventre, aux hanches, aux cuisses, et à la culotte de cheval, et par d’autres mailles moins serrées, notamment à l’estomac, afin que les femmes n’aient aucune difficulté à respirer, et aux fesses, pour procurer un galbe naturel. Le but étant que les femmes puissent porter cette gaine au quotidien sans retenir leur souffle! Shape On 39,99 $ dans les ­pharmacies Jean Coutu et Brunet et sur shapeon.net.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire