Douze nouvelles espèces de poissons jugées en péril

Douze nouvelles espèces de poissons jugées en péril

OTTAWA Douze espèces de poissons pourraient être placées sur la protection de la Loi sur les espèces en péril a annoncé lundi le ministre des Pêches et des Océans, Dominic LeBlanc.

Les 12 espèces aquatiques retenues ont été inscrites aux fins de consultations publiques et les Canadiens ont 30 jours pour formuler des commentaires sur la possibilité de les protéger officiellement. C’est qu’avant que ces espèces se retrouvent sous la protection de loi, ils doivent faire l’objet d’évaluations par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) et de consultations auprès du public, groupes et industries concernés.

«Lorsqu’une espèce est inscrite officiellement en vertu de la Loi, on établit un plan afin de déterminer la meilleure façon de l’aider à survivre et à se rétablir», mentionne le communiqué de Pêches et Océans Canada.

Les espèces proposées sont le chabot des montagnes Rocheuses (versant ouest), le meunier des montagnes (celui du Pacifique et de la rivière Milk), le Dolly Varden (ouest de l’Arctique), le méné long, le phoque commun (sous-espèce du lac des Loups Marins), le béluga de l’estuaire du Saint-Laurent et celui de la baie Cumberland et la pholade tronquée. Trois espèces de tortues, la caouanne et les tortues luths de l’Atlantique et du Pacifique sont aussi visées.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire