Drainville Péladeau vous invitons à venir et de débat

Drainville Péladeau vous invitons à venir et de débat

Le député de Marie – Victorin, Bernard Drainville, ont exhorté vendredi son collègue et adversaire dans la course à la direction du Parti québécois ( PQ ) Pierre Karl Péladeau à participer au débat organisé par l’Université ‘s à Montréal le 28 Janvier.

QUÉBEC Le député de Marie-Victorin, Bernard Drainville, a invité vendredi son collègue et adversaire dans la course à la direction du Parti québécois (PQ) Pierre Karl Péladeau à participer au débat organisé par l’Université de Montréal le 28 janvier prochain.

«J’invite Pierre Karl à reconsidérer sa décision de ne pas participer à ce débat, a indiqué M. Drainville lors d’un point de presse à Montréal. Qu’il vienne débattre avec nous, qu’il vienne nous proposer ses idées pour qu’on puisse en discuter.»

Pierre Karl Péladeau a annoncé au cours des dernières semaines que sa tournée des régions du Québec l’empêchait de participer au débat organisé par le Mouvement des étudiants souverainistes et l’Association des jeunes péquistes de l’Université de Montréal.

Bernard Drainville, qui est allé déposer son bulletin de candidature à la permanence du PQ, vendredi matin, a également invité l’actionnaire de contrôle de Québecor à joindre sa voix à celle des autres candidats qui réclament la tenue d’un minimum de cinq débats.

«Moi, je ne peux pas croire que le Parti québécois va organiser moins de débats que le Parti libéral lors de sa course au leadership. Je ne peux pas croire ça», a lancé M. Drainville.

Cinq débats

À l’exception de Pierre Karl Péladeau, les candidats engagés dans la course pour succéder à Pauline Marois ont fait front commun le mois dernier pour exiger l’organisation de cinq débats.

La direction du PQ réfléchit à la possibilité de limiter le nombre de débats à deux ou trois pour des raisons financières, des motifs qui n’ont pas convaincu Bernard Drainville.

«On entend que les débats coûtent cher. Moi je pense qu’il y a moyen d’organiser des débats à un coût très, très abordable et je redis que ce qui risque de coûter le plus cher au Parti québécois, c’est de ne pas débattre en profondeur de son avenir», a dit l’aspirant-chef.

M. Drainville est devenu vendredi le quatrième candidat à officialiser sa candidature après Pierre Karl Péladeau, Alexandre Cloutier et Martine Ouellet.

Avec le retrait annoncé de Jean-François Lisée, Pierre Céré est le seul prétendant au trône péquiste à ne pas avoir encore remis son bulletin de candidature. Il a jusqu’au 30 janvier pour le faire.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire