Drogue, un sédatif pour éléphant détecté pour la première fois en Ontario

Drogue, un sédatif pour éléphant détecté pour la première fois en Ontario

Du carfentanil, un puissant sédatif pour animaux, a été détecté pour la première fois dans de la drogue saisie dans le sud de l’Ontario, a confirmé Santé Canada mardi.

Cette substance de la famille des opiacés synthétiques, notamment utilisée pour endormir des éléphants, a été retrouvée dans la région de Waterloo. Cette dangereuse drogue, dont une quantité équivalant à un grain de sel est suffisante pour provoquer une surdose, est environ 10 000 fois plus forte que la morphine.

La police de la région de Waterloo avait demandé à Santé Canada d’effectuer des tests concernant de la drogue saisie à la suite de surdoses à Cambridge et Kitchener en novembre. Les consommateurs qui ont survécu avaient pris des pilules ressemblant à de l’OxyContin.

«Il s’agit d’un problème de santé publique, pas seulement pour Waterloo, mais pour toute la province de l’Ontario, et c’est le temps d’agir», a affirmé à Global News le chef de la police régionale de Waterloo, Brian Larkin.

Le carfentanil a causé des surdoses mortelles en Alberta et aux États-Unis, mais il n’avait jamais été détecté dans l’est du Canada. Cette drogue est plus puissante que le fentanyl.

«Si vous prenez un comprimé contenant quelques grains de carfentanil, c’est la mort assurée», a indiqué à Global News le Dr David Juurlink, chef de la pharmacologie et de la toxicologie au Sunnybrook Health Sciences Centre.

«La plus grande inquiétude, avec le carfentanil, c’est que les drogués ne réalisent pas qu’ils en prennent», a-t-il ajouté. Le docteur précise que cette drogue peut être fournie à ceux qui veulent de l’OxyContin ou de l’héroïne. Il est impossible de la détecter visuellement, ni par l’odorat ou les papilles gustatives.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire