Du skateboard fait vibrer le Parc olympique

Du skateboard fait vibrer le Parc olympique

MONTRÉAL – Les mordus de skateboard devront attendre encore quatre ans avant de voir leur sport de prédilection aux Jeux olympiques. Ils pourront néanmoins assister à une étape de la Coupe du monde, présentée ce week-end au Parc olympique, dans le cadre du festival de sports extrêmes JACKALOPE.

Les organisateurs de l’évènement, qui en est à sa cinquième présentation, visent gros pour les années à venir.

«Il n’y a encore rien de confirmé, mais on aimerait que ça devienne une étape de qualifications pour l’équipe canadienne dans les prochaines années», a mentionné en entrevue le président de Tribu Expérientiel et producteur de l’évènement, Micah Desforges.

La compétition de ce week-end pourrait d’ailleurs permettre d’attirer l’attention du Comité olympique canadien.

«Si tout va bien et qu’on connaît un énorme succès comme on l’espère, l’objectif c’est d’établir des qualifications dans différentes provinces du Canada. Faire une tournée qui pourrait mener à une grosse finale à Montréal. Est-ce que ce sera l’an prochain ou l’autre d’après’ En tout cas, c’est dans les plans, a indiqué M. Desforges. Tant qu’on n’a pas une reconnaissance du Comité olympique canadien, c’est encore de la spéculation, mais on essaie de se positionner pour ça.»

Le Québécois Gab Proulx sera de la partie, lui qui tentera d’améliorer sa neuvième place de l’an dernier.

«Je suis là depuis le début, donc j’ai pu voir l’évolution de l’évènement, a indiqué l’athlète de 22 ans. Chaque année, il y a plus de monde, plus de médias. Je pense que je n’ai jamais vu autant de vidéos et d’annonces.»

«Il va avoir plus de professionnels, mais il y en a chaque année. Une Coupe du monde, c’est sûr que c’est bien, mais je ne suis pas plus stressé que ça», a ajouté l’athlète.

Le Comité international olympique (CIO) a récemment annoncé l’ajout de cinq nouvelles disciplines, dont le skateboard, en vue des Jeux de 2020, qui auront lieu à Tokyo.

«C’est intéressant de voir que ces sports auront une vitrine encore plus grande, a expliqué M. Desforges. Ça me rappelle quand le snowboard est arrivé aux Olympiques en 1998 […] Ça va permettre de voir une nouvelle génération de planchistes dans les prochaines années. Ça va redonner un souffle à l’industrie.»

Cette nouvelle n’a cependant pas été accueillie positivement par tous les gens de l’industrie.

«Il y a beaucoup de monde qui sont contre ça, a souligné Proulx. On dit que le skateboard c’est un style de vie, pas seulement un sport comme les autres. L’engouement va être différent. Le skateboard, ç’a toujours été cool ou spécial justement parce que c’est presque illégal ou mal vu.»

«Maintenant, les grosses entreprises vont commercialiser ça. Les petites compagnies vont avoir plus de misère et les plus grosses vont en profiter», a ajouté le Québécois.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire