Élise Béliveau porte-bonheur de Pacioretty

Élise Béliveau porte-bonheur de Pacioretty

Max Pacioretty a reçu une mission particulière après la deuxième période. Cette requête ne venait pas d’un coéquipier ou d’un entraîneur, mais bien de la femme du plus grand capitaine de l’histoire du Canadien de Montréal.

«À la fin de la deuxième période, Madame Béliveau m’a parlé pour me dire qu’elle voulait me voir marquer un autre but. Je ne pouvais pas la laisser tomber. Elle avait des attentes. Quand Gallagher a fait sa belle passe pour moi, j’ai pensé à elle.»

«Je lui ai souhaité bonne chance» – Élise Béliveau – TVA Sports

«Je lui ai souhaité bonne chance» – Élise Béliveau – TVA Sports

Il ne restait que six secondes à écouler en troisième période quand Pacioretty a rempli sa commande. Il a marqué le cinquième but des siens dans un filet désert. Encore plus important, il a atteint le plateau des 30 buts sur ce jeu.

«Je ne croyais pas que c’était pour être spécial d’obtenir mon 30e, a expliqué le capitaine. À mes dernières saisons, j’y pensais plus. Mais c’était agréable de le faire pour Madame Béliveau.»

Élise Béliveau aura quitté le Centre Bell avec un sourire en coin.

Réaction touchante

Réunis au centre de la glace après la victoire de 5-2 contre le Lightning de Tampa Bay, Pacioretty et ses coéquipiers garderont un bon souvenir de la réaction des partisans. À la conclusion de cette saison des plus décevantes, les fidèles du CH ont oublié leur rage pour applaudir une dernière fois leur équipe.

«J’étais même émotif en fin de rencontre par la réaction des partisans, a souligné Pacioretty. Nous venons de conclure une saison très difficile, nous ne voulions pas nous retrouver dans cette position au classement. Mais, les partisans nous ont montré leur passion. Nous savons que nous devrons être meilleurs, il n’y a aucun doute.»

Pacioretty n’avait pas hâte à cette dernière rencontre même si elle symbolisait la fin d’une lente agonie.

«Non, ce n’est pas un soulagement de terminer cette saison, a répliqué l’ailier originaire du Connecticut. Je croyais que c’était pour être le cas, mais non. Je voudrais encore jouer. J’ai vraiment aimé la réaction des partisans à la fin de la rencontre. C’est encore plus difficile de ranger notre équipement et de retourner à la maison. Nous voudrions jouer pour eux.»

«J’ai vraiment la conviction que nous formerons une meilleure équipe l’an prochain, a-t-il poursuivi. Nous avons fait face à de l’adversité cette saison avec la perte de notre meilleur joueur pour une grande portion de la saison.»

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *