Fermeture de lits dans les hôpitaux on n’a pas le choix dit Barrette

Fermeture de lits dans les hôpitaux on n'a pas le choix dit Barrette

Les centaines de lits fermés dans les hôpitaux du Québec cet été n’indisposent pas le ministre de la Santé outre mesure.

La manchette du Journal de lundi indiquant que plus de 900 lits seront fermés dans les hôpitaux cet été a semblé irriter le ministre.

«Vous me posez une question qui est assez surprenante (…) Trouvez-moi l’année, depuis que les hôpitaux existent au Québec, où on n’a pas eu des lits fermés. On traite ça comme si c’était une nouvelle, ce n’est pas une nouvelle», a plaidé Gaétan Barrette à son arrivée au conseil des ministres.

De l’avis de M. Barrette, il n’est pas possible d’utiliser les hôpitaux québécois à leur pleine capacité 12 mois par année.

«Si on avait la capacité, avec le personnel de le faire, on le ferait. On n’a pas la capacité de le faire (…) C’est une question de vacances. En France, tout arrête pendant le mois d’août. Est-ce qu’on va dire au personnel vous ne prendrez pas de vacances pour que les hôpitaux fonctionnent. On n’a pas le choix d’avoir des périodes de ralentissement», a plaidé le ministre.

Au total, 950 lits seront fermés cet été dans 50 hôpitaux alors que plus de 20 000 Québécois sont en attente d’une chirurgie depuis au-delà de six mois.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire